Week-end des amateurs 20/01/18

M15 GARÇONS (Poule Honneur)

  • Jarny – CVB52 : 1 – 2 (22-25; 25-18; 13-15)
  • CVB52 – Yutz/Thionville : 0 – 2 (11/25; 9/25)

Samedi après-midi au gymnase de la Rochotte, les moins de 15 ans de Chaumont ont accueilli la première journée de la phase honneur (poule basse du championnat).

Etant à domicile, l’effectif était au complet et les parents sur le bord du terrain. Pour débuter cette journée nos jeunes jouaient contre Jarny qui avait fini 4ème de leur poule. Mathis O, Louis M, Alec B, Alexis D, Karl T et Noah G débutent sur le terrain et font belle figure pour une reprise (dernier match le 25/11/17). Le jeu n’est pas au point mais suffisant pour être devant au score. Les chaumontais réussissent à dominer les jeunes de Jarny jusqu’à la fin de set et le terminent à 25-22.

Francesco Sampino prend la place d’Alec Basset sur le terrain et fait preuve d’autorité au filet en inscrivant quelques beaux blocs pour sa première participation compétitive. Mais le jeu chaumontais n’est pas au point et beaucoup d’incompréhensions et d’imprécisions mettent les Jarnisiens dans le confort sur ce set, malgré la bonne série de service de Karl Tourette.

Place donc au tie-break, Noah Girard mène son équipe sur le point offensif mais les adversaires sont devant, jusqu’à ce que Louis Millard passe au service et termine le set en effectuant plusieurs aces d’affilée pour gagner la rencontre 2 – 1.

 

Le deuxième match est très différent face aux jeunes de Yutz-Thionville qui semblent être les favoris de la poule. Les chaumontais, malgré leur combativité en défense, n’étaient pas armés pour rivaliser et s’inclinent sans grand commentaire sur le score de 2 sets à 0 avec un écart important dans chaque set.

Les chaumontais prennent donc deux points sur cette première journée de deuxième phase et se placent en 4ème position. Prochaine journée le 10 février à Jarny.

 

 

 

PRÉ-NATIONALE FÉMININE (Play-Down)

  • CVB52 – Saint-Dié: 3 – 1 (25-17; 25-11; 17-25; 25-18)

Les filles de la Pré-nationale féminine ont joué leur 3ème match de Play-down face à Saint-Dié qui est actuellement à 0 point. Les chaumontaises ont réalisé un bon match globalement avec quelques hauts et quelques bas. Cependant le niveau de jeu était meilleur que lors des derniers matchs avec une présence offensive au service et à l’attaque. Delphine Fruleux a rejoué pour son retour de blessure au mollet et a proposé une belle prestation ainsi que Tessie Ponston pour la première fois en position de pointue. Grâce à cette victoire, nos filles se trouvent donc à la troisième place avec 4 points.

 

 

 

PRÉ-NATIONALE MASCULINE (Phase retour championnat)     

  • Hettange/Grande – CVB52 : 0 – 3 (14-25; 11-25; 21-25)

Les séniors masculins ont débuté la phase retour de la plus belle des façons ce week-end en prenant trois points en trois sets à Hettange. Le service fut la première arme de nos joueurs, la réception adverse ne permettant pas aux locaux de construire leur jeu offensif, ceci a donc facilité la tâche de nos chaumontais. La première série fut celle du capitaine Nicolas Preau (+6) qui a amené le score à 11 – 4. Derrière, la qualité de jeu du passeur Raphaël Mona a permis de continuer à creuser l’écart, et ainsi terminer le premier set (14-25).

Le deuxième set commence à l’identique, Quentin Delage reste au service pendant plusieurs points tout comme Emmanuel Reiver qui a servi jusqu’à 16-6 avant de sortir par la suite à cause d’une douleur à la cheville. Malo Gaspard l’a donc remplacé, et les chaumontais ont fini le set tranquillement, point par point (11-25).

Comme souvent après avoir gagné les deux premiers sets, la concentration diminue. Les locaux arrivent en tête au premier temps-mort technique (8-5) et vont rester devant jusqu’à 14 – 14. Par la suite, les cévébistes reprennent leurs esprits et terminent le set par une attaque du poste 6 de Jérémy MOUCHEROUD qui finit dans le carré magique (21-25).

L’équipe réserve commence la phase retour avec un confort qu’il faut maintenir (6 points). Prochain match à domicile samedi prochain contre Saint-Mihiel juste après la Pré-nationale féminine.

 


Sans la victoire, mais quel spectacle!

Le CVB52 s’incline face à Novosibirsk trois sets à deux au terme d’une
rencontre haletante de plus de deux heures et demi (27-29, 25-22, 25-18, 19-25, 15-17)

 

Six de départ CVB52 : Gonzalez, Boyer, Mijailovic, Louati, Vandoorn,
Aguenier, Mouiel
Entraîneur : S. Prandi

 

Six de départ Lokomotiv Novosibirsk : Lukyanenko, Grozer, Savin, Rodichev, Smolyar, Kurkaev, Martynyuk
Entraîneur : Plamen Konstantinov

 

 

SET1

Louati reste dans la continuité de la précédente rencontre de championnat avec des mises en jeu intelligentes. Le pointu Grozer effectue un début timide mais son coéquipier au centre déploie son 2.08 pour commencer un récital qui va durer la partie entière.  Grozer retrouve des sensations avec deux missiles au service. Vu de derrière, les ballons arrivent à la vitesse du boulet. Les russes passent devant (8-9) alors que Boyer prend ses marques également. La situation s'équilibre à 12-12 avec le premier challenge vidéo réclamé par Chaumont, un moyen de vérifier si l'adversaire commet une faute : perdu. Quelques fautes côté russe et des choix adverses au bloc précipités rendent la vie plus facile aux Chaumontais (16-15). L'ambiance prend dans cette salle et les supporters habituels ne sont plus seuls à relancer les applaudissements. Boyer peine à l'aile, mis en échec deux fois sur balle haute (18-19). Carton jaune pour Divis habitué aux contestations mais le CVB n'est pas encore passé par le centre. Un volley fait de puissance et finalement peu de défenses dans un jeu où chacun cherche le point de rupture (21-21). Par deux fois le central Van Doorn trouve la voie, élargissant le champ des attaques possibles pour son passeur (23-23). Gag en défaveur du CVB52, alors que le bloc gagnant de Gonzalez est interrompu par une sonnerie déclenchée de façon intempestive. L'arbitre remet le point et tout cela vaut cher à ce moment de la partie (23-24). Duel tactique avec des temps-mort demandés de part et d'autre. Quatre balles de set effacées par le CVB (27-27) et faute de placement des russes, mais le premier arbitre remet une nouvelle fois le point…de quoi agacer. Changement pour Novosibirsk après une sortie provisoire du central Kurkaev. Challenge vidéo pour Chaumont qui pense que l'attaque de Mijailovic a été touchée sur la cinquième balle de set. Perdu encore et le CVB s'incline avec les honneurs sur cette manche (27-29).

 

 

SET2

Gonzalez suspend son envol pour un bloc sur un Divis incrédule. Première défense des russes, faisant durer l’échange finissant par le gagner. Le fond de jeu reste perfectible pour Novosibirsk mais les possibilités à l'attaque semblent infinies (8-6). Au bloc aussi où Mijailovic rend les armes devant un building placé devant lui. Les chaumontais perdent un peu le fil, et Prandi demande donc un temps mort (8-9). Boyer ajuste la mire au service et les chaumontais doivent s'appuyer sur de solides mises en jeu mais la prise de risque reste totale avec quelquefois un inévitable déchet (11-11). Quelle hauteur pour le géant et central Kurkaev, quasi inarrêtable lorsqu'il reçoit le bon ballon (14-14). Impossible pour le CVB52 de défendre lorsque le ballon revient en situation idéale pour le passeur adverse. La sanction tombe systématiquement par les ailes ou ailleurs (15-16) : premier écart alors que Boyer bute sur le bloc adverse. Au bloc aussi, les Chaumontais prennent de la hauteur (18-18). Le passeur russe promène les chaumontais et s'installe sur le terrain comme dans son canapé. Les chaumontais font mordre la poussière à Grozer (22-20). On assite à un duel tactique entre les entraîneurs avec des temps-mort réclamés des deux côtés. Challenge vidéo sur un service du même Grozer et point pour le CVB qui obtient deux balles de set (24-22). Boyer fait mal au ballon avec une attaque façon enclume, le CVB égalise (25-22).

 

 

SET3

Les Chaumontais démarrent fort comme lors des deux sets précédents (4-1). Les échanges se prolongent quelquefois et le CVB ne fait pas toujours tomber le ballon quand il le faut (5-5). Grosse série au service de Rodichev qui amuse la réception chaumontaise (5-7). Que d'efforts faut-il déployer pour entamer les certitudes de cette formation de Novosibirsk! Pas infaillible pourtant cette équipe russe qui commet des fautes à l'image de Grozer qui s'use sur le bloc chaumontais (12-9). Challenge vidéo demandé par le CVB52, le service de Louati est finalement jugé bon (13-9). Divis laisse trop d'écart sur sa gauche et Louati prolonge le plaisir au service (14-9). Quelques changements côté russe avec l'entrée Savin mais Chaumont déploie un rideau infranchissable au bloc (16-10). Le corps arbitral plonge quelquefois les joueurs dans le doute avec des hésitations au moins dans leur attitude et ce, des deux côtés précisons-le. Kurkaev ne possède pas le service le plus puissant mais place habilement ses ballons à l'instar de Louati quelques minutes plus tôt (18-14). Challenge vidéo pour les Russes qui réclament une faute au filet du CVB, gagné pour Novosibirsk (18-15). Savin bloque Boyer mais Louati remet tout le monde dans le sens de la marche (20-16). Grozer fatigue aussi sur ses mises en jeu. Problème au niveau du score et interruption de jeu. Les russes sont de bonne foi semble-t-il mais Louati patiente au service en perdant le rythme. Boyer joue bien par-dessus le bloc en variant ses effets. En voilà un dont on savait déjà qu'il était ami avec le ballon (23-18). Aguenier prend sa routine au service et termine la manche par un ace (25-18).

 

 

SET4

Avec Le gain de la troisième manche, le CVB52 prend déjà un point. Le passeur de Novosibirsk est un gamin de 21 ans qui s'amuse sur le terrain et ill a raison, car c'est un jeu. Ses engagements mettent le CVB en difficulté, déjà 0-4 pour les russes. Boyer connaît quelques-uns de ces joueurs russes qu'il affronte en sélection nationale. Le jeune central russe se fait copieusement siffler sur ses mises en jeu, le public n’aimant pas qu’on lui dise ce qu’il doit faire. Malheureusement pour lui, il met souvent la balle dans le filet au service pour le bonheur du public, mais quel bras en attaque (7-11). Une certaine fatigue s'installe chez les Chaumontais et l'on se demande comment ils pourront surmonter un handicap de 6 points tant le jeu des russes paraît encore facile à ce moment de la partie (7-13). Les mines s'assombrissent alors que l'inévitable arrive doucement (8-16). Les changements arrivent: Saeta, Ben Tara, Sinkkonen, Duquette rentrent (12-18). Les remplaçants font un peu jouer Novosibirsk dont l'avance ne fond pas encore complètement (17-21). Temps-mort aussi pour le CVB52 avec Prandi qui veut encore penser que son équipe peut revenir (18-23). Balle de set rapidement cependant, Grozer termine le travail (19-25).

 

 

SET5

Les Chaumontais aimeraient bien inscrire cette formation russe à leur carnet de bal. Le six de départ de la première manche commence la cinquième. Kurkaev reste immense au centre mais Van Doorn lui donne la réplique (4-4). Challenge vidéo demandé par les russes sur cette attaque jugée dehors. L'attaque de Grozer était bonne finalement tout comme ce service missile (5-6). Louati égalise puis nouveau challenge vidéo des russes, perdu cette fois (7/7). Grozer marque encore (8-7), Aguenier égalise (9-9), ace de Rodichev (9-11) et Van Doorn maintient le fil de vie (11/12). Gros échange et la salle s'enflamme lorsque Louati dépose un ballon par dessus le bloc qui vient mourir dans le terrain adverse (12-12). Boyer dévisse sur un ballon de contre-attaque. Challenge vidéo demandé par notre équipe, perdu (12-13). Temps-mort Chaumont puis balle de match Novossibirsk sur cette attaque bloquée de Louati (12-14). La première est effacée. Les russes regardent passer une attaque placée de Boyer (13-14). Réflexe énorme de Boyer sur une défense et égalisation du pointu chaumontais (14-14). Nouvelle balle de match effacée après un nouveau miracle (15-15). Victoire des russes finalement après une faute directe de Louati. Le CVB52 trempait dans l'eau bouillante depuis un bout de temps (15-17). Les chaumontais auront marqué autant de points que leur adversaire (111).

Le Chaumont Volley-Ball 52 ne peut sortir que grandi de ces rencontres de haut niveau. Sans la victoire certes, mais avec un point marqué quand même. Quel spectacle !

 


Week-end des amateurs 13/01/18

M13 GARÇONS

 

  • CVB52 - Lunéville 2-0 (25-12, 25-20)
  • Grand Nancy 3 - CVB52 0-2 (21-25, 11-25)

Parti sans Maxence Guillaume mais remplacé par Mathis Préau, le groupe des moins de 13 ans garçons a su dominer la première journée de phase honneur face à Lunéville et Grand Nancy à Villers-Lès-Nancy.

Jacques T, Jeanmougin L, Houillons C et Maigrot T commencent sur le terrain contre Lunéville. L’écart est creusé assez rapidement et cela laisse place à des remplacements. Mathis Préau rentre en jeu pour la première fois avec le groupe et montre qu’il a sa place tout comme Antoine Colas qui rentre et fait une série de services placés. Le premier set se termine avec un écart important.

Après avoir gagné cette manche aisément, les jeunes se déconcentrent et commettent un nombre de fautes incalculable sans prendre forcément de risque important. Néanmoins ils restent sereins sur la fin de set et le terminent avec 5 points d’avance.

Le deuxième match a lieu dans la foulée, les joueurs prennent conscience qu’ils peuvent créer l’écart par le service et ils le font. Le score reste tout de même serré malgré le grand nombre de fautes commises dans ce set. Dans le second, les jeunes nancéens perdent peu à peu l’espoir et subissent le jeu des chaumontais qui n’étaient pas forcément dans un bon rythme non plus.

C’est donc deux victoires pour commencer la phase honneur. Les deux premières places sont à l’ésprit.

 

M17 GARÇONS

 

  • CVB52 - Nancy 2-0 (25-21/25-20)
  • CVB52 / Epinal 0-2 (16-25/17-25)

Les cadets du CVB52 ont réalisé une rentrée de championnat en demi-teinte le week-end dernier.

Opposés à Nancy, ils se sont imposés en deux sets. Les Nancéens s’accrochaient jusqu’au money time dans les 2 sets puis les services efficaces de Lucas Leedham conjugués au réalisme offensif de Paul Gast ont une raison de cette belle résistance proposée par les Lorrains.

La seconde rencontre opposait les Chaumontais aux leaders de la poule, Epinal. Quelques beaux échanges ont ponctué par moment la rencontre mais les Haut-Marnais ont proposé un volley « gâché » par de nombreuses fautes directes. Diminué par une blessure récurrente, Eliot Denarda ne pouvait tenir son rang et les Haut-Marnais laissaient prendre le large à des Spinaliens qui, à défaut d’être brillants, proposaient un fond de jeu solide. Les Haut-Marnais demeurent 4ème de leur poule et devront réagir rapidement dans deux semaines à Jarny s’ils veulent intégrer le trio de tête synonyme de qualification aux Play-offs.

 

 


De retour aux avant-postes!

CVB52-Ajaccio 3-0  (25-23, 25-17, 25-14)

Six de départ CVB52 : Gonzalez, Boyer, Mijailovic, Louati, Vandoorn, Aguenier, Mouiel                                                                                                                               Entraîneur : S. Prandi

 

Six de départ Ajaccio : Takaniko, Gonzalez, Carle, Miranda, Bruckert, Radic, Exiga Entraîneur : Frédéric Fernandez

 

SET1

Lacassie et Dailey blessés, les corses inscrivent seulement 10 joueurs sur la feuille de match. Le CVB voit son effectif amputé d'un joueur avec le départ de Lima en milieu de semaine. De son côté, le public attend le retour dans l'effectif de Boyer, absent lors de la précédente journée. Et les vœux de la salle sont exhaussés puisque le pointu de l'Equipe de France retrouve sa place dans le six de départ.

Louati brise la glace en signant le premier ace de la partie puis une attaque gagnante depuis ses trois mètres. Miranda subit la loi de Boyer au bloc et se charge également de conclure les ballons de contre-attaque (7-5). Takaniko balance méchamment au service en mettant en échec en réception Mouiel et Mijailovic. Heureusement pour Chaumont, le bloc surveille le pointu adverse qui échoue devant Van Doorn. Radic trouve la voie létale au centre et la partie repose sur la qualité de service des deux formations. Les échanges traînent en longueur au détriment du CVB52 qui se fait rejoindre (15-15), puis dépasser lorsque le fond de jeu local bascule dans l'approximation (15-16). Van Doorn signe un ace mais le score reste serré (19-19). Belle qualité de service pour Louati avec un deuxième ace dans cette manche (21-19). Aguenier marque au centre tandis que Prandi appelle le premier temps mort de la partie avant les services de Takaniko, intraitable dans cette exercice (21-20). Bien lui en a pris, il met la balle dans le filet, et Boyer aussi (23-22). Faute au filet de Carle qui donne deux balles de set au CVB52 (24-22). Temps-mort Ajaccio puis temps-mort Ajaccio de nouveau. Gonzalez à Ajaccio sauve la patrie une fois mais Louati conclut sur une passe fléchette de Gonzalez (25-23).

 

SET2

Avec Ajaccio, l’équipe Haut-Marnaise sait que les parties se prolongent avec 8 tie-break disputés depuis le début de la saison pour les corses. De son côté, le CVB a remporté 6 fois sur 6 la rencontre lorsqu'il gagnait le premier set.

Mijailovic s'incline devant trois building mais trouve ensuite une petite diagonale magnifique (2-2). Takaniko en est à sa troisième main et Mijailovic s'incline en réception ainsi qu’en attaque une nouvelle fois (3-5). Chaumont remporte le premier long échange, temps-mort appelé donc par Ajaccio (6-7). Louati égalise puis Mijailovic fait se lever la salle avec beaucoup d'adresse (9-7). Un sourire s'esquisse sur le visage de l'entraîneur Prandi au moment où tout sourit au CVB52. Carle égare en plus une attaque ce qui pousse l'entraîneur corse à prendre son deuxième temps-mort technique après le deuxième échec successif de Carle. Petrov rentre sur Takaniko mais l'éclat est terrible pour les insulaires (16-8). Changement double avec les entrées conjuguées de Castard et Morgado. Rien ne passe avec un nouveau bloc sur Castard tandis que seule une faute de Louati termine le cauchemar corse. Chaumont vient d'infliger un dix à zéro à ses adversaires (18-8). La suite attendue arrive moins rapidement que l'on imagine mais le CVB garde cependant la dynamique de cette deuxième manche (25-17).

 

SET3

Avec la belle séquence vue précédemment, notre équipe voudrait repartir avec l'élan du deuxième set. Ajaccio revient dans sa configuration du début de partie.

Louati déroule au service après son incroyable série de la deuxième manche et Carle fait donc les frais du début de set difficile des Corses, remplacé par Morgado (6/1). Boyer bloque Miranda en un contre un. Aguenier s'y prend à deux fois pour donner un avantage de 6 points au premier temps-mort technique (8/2). Le CVB52 maintient son avantage avec des passages au centre (13/6). Paysage éclairci devant Boyer sur une passe lumineuse de Gonzalez. Son homonyme ne passe pas devant Boyer intraitable au bloc (16/6). Le cauchemar continue pour les corses qui dévissent leurs attaques à l'image de Radic pourtant bien servi au centre (16/6). Carle revient sur Morgado et Mijailovic en un contre trois trouve un angle magnifique à l'aile (18/8). Le score s'aggrave même si Chaumont lâche un point sur un échange prolongé qui enflamme la salle (20/12). La salle s'enivre et Van Doorn donne la première balle de match (24/13). Enfin, Mijailovic balance une attaque missile pour le point du match (25/14).

 


Week-end Coupe de France Jeunes (07/01/18)

M13 FILLES : qualification pour le 5ème tour

 

  • 1er match contre Mulhouse

 

Le CVB52 démarre bien le match en faisant la course en tête puis perd un peu pied en ratant deux services d’affilée et en faisant quelques fautes. Mulhouse prend une première avance puis les filles reprennent le dessus et font jeu égal pendant quelques points. Mulhouse joue très bien et ne fait quasiment pas de fautes alors que nos benjamines gèrent mal la pression et multiplient les fautes d’appréciation (service adversaire estimé dehors, ballon qui tombe entre deux joueuses qui hésitent). Dommage car l’équipe a montré qu’elle pouvait faire jeu égal mais il faudra être plus solide par la suite (25-15).

Le deuxième set est à l’image du premier, une équipe Mulhousienne solide, sans faute, et un CVB qui résiste puis s'effondre sur trois ou quatre points. Il y a de longs échanges intéressants mais perdus systématiquement, 25-14.

 

  • 2ème match:  Mulhouse bat Lyon/Bron 25-14, 25-15 en jouant beaucoup moins bien que contre nos filles.

 

  • 3ème match contre Lyon/Bron

 

Très bonne entame de match. Appliquées, les coéquipières de Jade Pelvet nous proposent un volley agréable et très offensif. Marika place plusieurs attaques puissantes et la réception solide de nos deux réceptionneuses prioritaires permet à Jade Fèvre de s’exprimer à la passe, débouchant sur des attaques puissantes ou placées de Marika et Jade P. Pendant ce temps, Elsa fait un gros travail défensif en remontant les rares attaques de Lyon. 25-13 pour un set très intéressant en qualité de jeu.

Le deuxième set est plus accroché, Lyon/Bron se ressaisit et quelques périodes de doutes entrainent des fautes de notre part dues à un manque de concentration. Le CVB52 reste devant et accélère en fin de partie grâce à une série de services gagnants. 25-19 au terme d’un set moins abouti que le premier mais de bonne qualité tout de même.

 

 

M17 GARÇONS : qualification pour le 4ème tour

 

 

Les cadets du CVB52 se sont brillamment qualifiés pour le 4ème tour de la Coupe de France ce dimanche à Jean Masson. C’est toutefois en 3 sets très disputés que la qualification a été obtenue face aux lorrains de Yutz Thionville et au Paris Universitaire Club.

  • 1er match contre Yutz/Thionville

 

Favori face aux lorrains, les jeunes Chaumontais dominent nettement la première manche. Théo Gachet, appliqué au filet, confirme ses progrès et les locaux ne laissent que quelques miettes à leurs adversaires (25-10). Une première manche gagnée peut-être trop facilement…car dans la seconde manche, les lorrains se jettent sur tous les ballons et commencent à faire douter les Haut-Marnais qui accumulent curieusement les fautes directes. L’enjeu de taille semble paralyser le CVB52 qui s’accroche devant des lorrains euphoriques (10-11). Les 2 équipes se rendent coup pour coup. Une attaque pleine ligne de Paul Gast redonnait confiance aux partenaires de Malo Gaspard qui s’arrachaient collectivement pour reprendre les commandes (13-12) et l’emporter finalement 15-13.

Les protégés de François Gaspard et Philippe Gast pouvaient souffler et aborder de manière plus sereine, voire libérée leur seconde rencontre contre les parisiens.

 

  • 2ème match contre le PUC

 

Les Chaumontais mettaient d’entrée la pression au service et affichaient une belle organisation au block/défense. Malo Gaspard, dans tous les bons coups offensifs, pouvait enfin revoir son partenaire Aymeric Pelvet trouver ses marques à l’attaque. Louis Parraud distribuait intelligemment le jeu à ses 2 leaders offensifs qui bouclaient la première manche (25-16). Le niveau de jeu proposé était de qualité. Les Parisiens ne renonçaient pas et mettaient à leur tour la pression sur sur la réception Chaumontaise pourtant irréprochable jusque-là.

La bataille était intense et c’est finalement le PUC qui égalisait à un set partout (23/25). Le nombreux public habitué aux joutes professionnelles profitait du spectacle et encourageait de plus belle les jeunes volleyeurs Chaumontais lors de l’épilogue. Le trio Gaspard/Gast/Pelvet assurait la réception et Eliot Denarda se fachait au service, permettant aux locaux de prendre le large (12-7).

Il ne restait plus qu’au collectif Chaumontais à gérer cette avance pour l’emporter finalement 15-10 et se qualifier pour le 4ème tour de la coupe. Bravo à l’ensemble de l’équipe et rendez-vous le 11 Février prochain pour le prochain tour.