Une centaine de volleyeurs pour l'Open Pépé Jeanmougin

C'est sous un soleil de plomb et avec une centaine de participants que l'Open Pepe Jeanmougin s'est déroulé dimanche 10 juillet 2022 au stade Daniel Louis.

 

 

Tout était en place à 9h pour accueillir les premières équipes sur le terrain du stade Daniel Louis. Pas moins d'une centaine de volleyeuses et volleyeurs se sont affrontés tout au long de la journée sur une quinzaine de terrains installés pour l'occasion.

Jeunes et moins jeunes, loisirs et compétiteurs, femmes et hommes se sont affrontés tout au long de la journée, avec en premier lieu, des poules de brassages en fonction du niveau, des consolantes, des principales...

 

Et c'est au terme de presque 8h de volley-ball endiablé (et un atterrissage d'hélicoptère) que le tournoi a rendu son verdict.

 

Tournoi Féminin

 

Peu de monde pour ce tournoi côté féminin, mais c'est Tam Tim qui s'est imposée et a donc remporté les 150€, juste derrière elles, qui se sont inclinées en finale, "Verre plein", peut-être la cause de leur défaite en finale, et pour compléter le podium à la 3e place, "Caro va pas tenir" (il semblerait bien qu'elle ait tenu, en tout cas jusqu'à la fin du tournoi). Félicitations à toutes !

 

Les Tam Tim

 

Verre Plein

 

Caro va pas tenir

 

 

Tournoi Jeunes

 

Peu de monde également chez les jeunes, mais c'est bien le FC Elodie qui est reparti vainqueur de l'édition.

 

Tournoi Masculin

 

Chez les garçons, il y avait bien plus de monde, ce sont les joueurs de l'équipe Tim Tam qui se sont imposés face aux Jade, viennent ensuite les équipes Gopinas, PSV Heineken et Le Retour des BG.

 

Tim Tam

 

 

Jade

 

 

Gopinas

 

 

PSV Heineken

 

 

Le Retour des BG

 

 

 

Le club et l'ensemble des participants tiennent à remercier les partenaires qui ont répondu présents pour cette édition 2022, et vous dit, à l'année prochaine !

 

 


Entrée en lice des équipes en VNL

Alors que la Silver & Golden Leagues ont déjà bien commencé, c'est au tour de la VNL de débuter (depuis hier), avec quelques équipes à suivre de près puisque des Cévébistes évoluent dans certaines d'entre elles.

 

 

 

Les équipes à suivre en VNL (pour le moment)

 

Voici la liste des équipes engagées en VNL 2022:

 

 

  • l'Argentine: bien évidemment, le libéro Argentin Franco Massimino sur le départ pour Nantes-Rezé) aura marqué les esprits chaumontais. C'est tout de même une bonne raison pour suivre ses résultats.
  • Le Brésil: sans surprises puisque le nouveau libéro du CVB52 pour 2022-2023 y évolue, Thales Hoss !
  • la France: déjà...car on est un peu chauvins, et puis qu'il y a tout de même plusieurs têtes connues en sélection, y compris le capitaine Cévébiste Raphaël Corre, mais aussi Mousse Gueye, Yacine Louati, Jérémy Mouiel, Stéphen Boyer ...
  • Les Pays-Bas: bien évidemment pour la présence dans l'effectif du Chaumontais Fabian Plak.

 

 

 

Débuts compliqués pour l'Argentine

Les Argentins (équipe composée d'énormément de joueurs évoluant en Ligue AM d'ailleurs!), se sont inclinés face à la Pologne sur le score de 3-0 (25-21; 25-22; 25-23). Franco n'a pas fait d'entrée en jeu, sinon bien évidemment ils auraient gagné !

 

 

Le Brésil s'impose à la maison

C'est devant plus de 4.200 spectateurs que le Brésil s'est imposé face à l'Australie hier soir, sur le score de 3-0 (25-14; 25-18; 25-21). Thales Hoss a disputé la totalité de la rencontre, et a fini avec 64% de réception positives et 5 défenses.

 

 

La France répond présente

Opposés aux Italiens, les Français n'ont pas tremblé et sont imposés 3 sets à 0 (25-22; 26-24; 25-19). Raphaël Corre n'aura fait qu'une petite apparition au service, et Mousse n'aura pas eu la chance de s'exprimer sur le terrain.

 

 

Les Néerlandais ratent le coche

Opposés aux Japonais, les coéquipiers de Fabian Plak ont manqué une occasion de commencer par une victoire hier soir !

Alors qu'ils menaient 1 set à rien, et de plus de 5 points à l'entame du money time, ils sont fait prendre au piège et on finit par s'incliner 3-1 (22-25; 26-24; 25-22; 25-17).

Fabian a fini la rencontre avec 9 points (6 attaques, 2 blocs, et un ace).

 

 

Golden League : toujours un sans faute pour la République Tchèque

Avec une nouvelle victoire 3-1 sur la Belgique, les Tchéques continuent leur sans fautes en 5 rencontres, le dernier match face à l'Estonie sera anodin puisque peu importe le résultat, ils finiront premiers de leur groupe.

 

 

Silver League : première défaite pour Adrian Aciobanitei et la Roumanie

Alors qu'ils avaient vaincu à 4 reprises, les Roumains se sont inclinés face à la Macédoine du Nord 3-1 (25-21, 22-25, 25-19, 25-22). Adrian Aciobanitei a fini 3e au ranking du score avec 15 points.

 


Reçus 6/6

Alors que les compétitions Silver & Golden League ont déjà commencé, faisons un point sur les deux équipes vers lesquelles nos regards se portent chauvinement, la République Tchéque et la Roumanie, dans lesquelles évoluent respectivement Patrik Indra (sous la houlette d'un staff dont Stefano Mascia fait partie) et Adrian Aciobanitei.

 

 

Balade de santé pour les Tchéques en Golden League

Les Tchéques ont débuté leur périple international à Tartu face à l'Estonie. Victorieux 3 sets à 1, ils se sont laissé surprendre dans la deuxième manche.

Patrik Indra a fini à 26 points (23 attaques et 3 aces), à 59% à l'attaque.

Retrouvez les statistiques du match sur le site de la CEV ICI

 

 

 

Ils se sont ensuite imposé face aux Belges 3 sets à 0. Indra a alors fini la rencontre avec 17 points (11 attaques à 55%, 2 aces et 4 blocs).

Retrouvez les statistiques du match sur le site de la CEV ICI.

 

 

Et dernièrement, ils ont été s'imposer face à la Lettonie 3-0 (16-25, 15-25, 18-25).

Retrouvez les statistiques du match sur le site de la CEV ICI.

 

 

Prochaine échéance pour eux, le 4 juin (samedi) pour le match retour face à la Lettonie.

 

 

 

La Roumanie se détache dans sa poule en Silver League

 

 

 

Même bilan comptable pour les Roumains, 3 rencontres pour 3 victoires. Mais sur des scores différents à chaque fois.

Tout a commencé face à l'Albanie. Vainqueurs 3-1, Ady Aciobanitei aura largement participé à la fête du haut de ses 18 points (14 attaques à 56%, 2 blocs, et 2 aces), les stats de la rencontre ICI.

 

Il y a eu ensuite la rencontre face à la Macédoine du Nord. Plus compliqué, la Roumanie l'a alors emporté au tie-break, avec toujours Aciobanitei en fer de lance (24 points: 20 attaques à 61%, 2 blocs, 2 aces). Les stats en détails ICI.

 

Et le dernier en date, face à la Bosnie-Herzégovine, avec une victoire 3-0.

 

 

Prochaine rencontre le 4 juin face à la Bosnie-Herzégovine toujours.

 

 

 


Montpellier, champion de France 2022

Alors que Tours avait survolé la phase régulière du championnat, c'est Montpellier qui finit Champion de France 2022 en 2 manches en finale.

 

 

La logique du classement n'aura pas été respectée une année de plus. En effet après avoir survolé la phase régulière avec 22 victoires en 24 rencontres, les Tourangeaux sont tombés de haut face à des Montpelliérains alléchants et au jeu bien léché qui de leur côté, avaient fini 3e avec 18 victoires pour 8 défaites.

 

Après avoir été s'imposer à Grenon lors du match 1 de ces finales, au tie-break, les hommes d'Olivier Lecat, portés par Javier Gonzalez (MVP de ce match 2) ont réitéré en 3 sets seulement hier soir, remportant ce match 2  (25-17, 25-21, 30-28) dans leur salle, remportant ainsi le titre de Champion de France, un an après Cannes.

 

Félicitations à eux.

 

 


Clap de fin pour la Nationale 3

Alors qu'en début de saison, l'objectif du club était de maintenir l'équipe réserve en Nationale 3, c'est sur le podium après une saison à rebondissements que les réservistes du CVB52 terminent.

 

 

Un nouvel entraîneur

Avec le départ de Ludovic Kupiec à l'intersaison, il fallait pour le CVB52 trouver quelqu'un pour le remplacer. Ce qui a été chose faite avec la contractualisation de Damien Bouvat qui a prit en charge la remise en forme ainsi que le début de saison.

 

 

 

3 premières journées compliquées puis...

Alors que la saison débutait, après 3 journées, le CVB52 affichait un bilan négatif avec 2 défaites (Besançon et Creutzwald) pour 1 victoire (Dijon). Mais ce que les réservistes ne savaient pas, c'est que ces 3 équipes allaient faire partie en fin de saison des extrémités du classement.

Vint ensuite une belle série de 6 victoires en autant de matches (Ruelisheim, Villers les Nancy, Kingersheim, Sarralbe, Pont à Mousson, et Saint Vit) qui prit fin en février 2022 lors du match retour face au leader Besançon, mais avec un effectif plus que réduit pour cause de vacances et blessures.

Mais pendant ce temps, Damien Bouvat quitta le navire, et c'est Lucas Porcher, joueur dans cette équipe, qui prit la relève le temps de trouver une solution. Solution qui ne se fit pas trop attendre puisque c'est en la personne de Stefano Mascia, préparateur physique et assistant coach de l'équipe professionnelle que les réservistes trouvent alors une rigueur et un coaching. L'italien, bien que retenu parfois avec les pros, faisait des aller retours de nuit pour être de retour à Chaumont après des matches partout en France de la Ligue AM.

 

Le CVB52 fauteur de troubles

Alors détaché des deux équipes en tête du championnat, le CVB52 faisait tout de même son bout de chemin à la troisième place, puis vint la rencontre à domicile face à un des deux leaders alors ex-aequo, Creutzwald, et son armada surpuissante. Au complet, les hommes de Stefano Mascia ont fait plus que rivaliser puisqu'ils se sont imposé 3-2 (15-7 au tie break) venant ainsi mettre leur grain de sel dans un classement qui était plus que serré dans les hautes sphères de la poule.

 

Un seul revers ensuite

Sur la fin de saison, à 3 rencontres de la fin, les réservistes avaient alors l'assurance de finir à la 3eme place, ils ne pouvaient plus passer 2nds, ni 4emes, mais pour autant, ils ont suivi les consignes du coach qui leur demandait de finir du mieux possible. C'est donc 5 victoires sur les 6 dernières rencontres qu'allaient rafler les hommes de Stefano Mascia, et ainsi finir la saison en beauté ce week-end avec une ultime victoire face à Saint Vit, et qui plus est, avec le soutien de jeunes ramasseurs de balle venus s'entraîner pour l'occasion.

 

Un bilan plus que satisfaisant

En finissant 3e, avec 40 points (14 victoires, 4 défaites), la réserve du CVB52 signe ainsi son meilleur exercice à cet échelon, de quoi avoir envie de viser plus loin les saisons qui viennent, sachant que l'entraîneur à fait savoir qu'il serait présent la saison à venir !