Une si belle soirée !

    Après avoir été malmenés dès l’entame de ce match, le CVB52 retrouve sourire, solidarité et efficacité. Reprenant jusqu’à […]

 

 

Après avoir été malmenés dès l’entame de ce match, le CVB52 retrouve sourire, solidarité et efficacité.

Reprenant jusqu’à 3 points d’avance (21-18), les Chaumontais se heurtent à une défense de fer de la part de l’AS Cannes qui recolle à 21 partout. Et c’est sur une attaque trouvant la brèche dans le bloc adverse que Julien Winkelmuller redonne 2 longueurs d’avance (23-21).

Kévin Rodriguez en profite pour mettre un bloc et recoller au score (23-23). Mais c’est encore Winkelmuller qui en jouant les mains extérieures du bloc permet d’obtenir une balle de set.

24-24 partout, faute de service de la part de Cannes qui redonne une balle de set au CVB52. Marlon au service, mais l’AS Cannes tient son side-out : 25-25.

Ace cannois, mais sur leur balle de set, Julien (toujours lui et déjà 10 points !) attaque dans les mains du bloc, laissant la balle finir au plafond de Jean Masson.

C’est sur un nouvel ace cannois que ces derniers scellent ce premier set 26-28.

 

 

 

 

Et c’est parti pour le 2e acte.

 

Les deux équipes sont au coude à coude, avec ce diable de Kyle Russel (8-8).

Marlon Yant, grâce à une belle feinte suivi d’un ace sur la diagonale, donne 3 points d’avance aux Chaumontais (17-14) !

Sur une bonne série de Kyle Russel au service, c’est Jorge Fernandez qui trouve la faille, avant que Matej Patak ne ferme son bloc face à ce même Kyle Russel. C’est ensuite au tour de Julien Winkelmuller de verrouiller un point rallye sur son attaque. Nous assistons à un vrai duel de pointus.

Encore un rally, mais à défaut de finir le point à l’attaque, c’est Marlon Yant qui vient bloquer un Cannois. 23-19.

C’est à 24-20 que Martin Repak fait sa rentrée au service. Mais Cannes remporte le point, pouvant toujours espérer dans ce 2e set. Marlon Yant vient anéantir leurs espoirs sur ce 2nd set avec une attaque surpuissante. 25-21.

 

 

 

1-1 Balle au centre.

 

 

Marlon Yant rentre très bien dans ce set avec 2 attaques gagnantes consécutives (4-2), puis un ace (7-3), ce qui permet à son compteur d’atteindre 12 points. Temps mort cannois. Mais rien n’arrête le cubain du CVB52 qui enchaîne par un nouvel ace, puis un 3e (9-4).

Kyle Russel, auteur d’un ace également permet à son équipe de revenir à 2 longueurs (9-7). Moment choisi par Silvano Prandi pour prendre un temps-mort histoire de casser cette dynamique cannoise.

Un bloc sur Marlon Yant venu en pipe (attaque aux 3m au centre du terrain) porte le score à 11 partout avant que Matej Patak n’assène la défense cannoise d’une attaque au poste 4.

Raphaël Corre, sur une balle sur le filet, feinte le bloc adverse pour servir Julien Winkelmuller à une main qui sera…seul et sans bloc. 14-11. Porté par Raphaël Corre, Jorge Fernandez et André Radtke, le CVB52 prend le large, 18-12. Continuant tranquillement sur l’avance construite plus tôt, les Chaumontais s’offrent une balle de set sur une attaque aux 6m de Marlon Yant, 24-17. Et c’est sous les chants des supporters que nos Chaumontais donnent l’estocade, 25-19.

 

 

 

Place au 4e (et peut-être) dernier acte.

 

 

D’entrée de jeu, Marlon Yant bloque Kyle Russel, son compteur passe à 20 points.

Première main très offensive de Raphaël Corre qui marque alors son 2e point de la rencontre. 10-6. Sur une balle défendue tant bien que mal de Franco Massimino puis sauvée par Marlon Yant, c’est Julien Winkelmuller qui vient attaquer, puis Matej Patak en pipe (7 points), et c’est toujours Chaumont qui fait la course en tête : 13-7.

Matej Patak toujours, pour porter la marque à 17-13. C’est à Jorge Fernandez d’apporter encore une fois son bloc à l’édifice (6 points), 20-14.

Portés par la ferveur de Jean Masson, ils remportent ce 4e set 25-19.

 

 

 

L’équipe presque au complet pour une première a donc répondu aux attentes du public, et on vous donne rendez-vous dès demain pour une nouvelle affiche du #TrophéeAesculap !

Merci !

 

 

Côté scoreur, c’est Julien Winkelmuller qui s’offre la première place avec…27 points !