Le CVB victorieux malgré sa défaite.

Dernière journée du Trophée International cru 2020.

Les équipes de Tourcoing et de Nancy s'affrontent pour le dernier match de cette édition.

En cas de victoire, le TLM remporterait ce Trophée.

 

 

Les deux formations entrent sur le terrain, l'affrontement est imminent.

 

 

Le TLM plus constant.

 

Les 6 premiers points se jouent au centre, et les deux équipes se répondent, le duel entre Bultor et D'Almeida ne fait que commencer.

 

C'est Nancy qui s'octroie le premier break de la rencontre via un ace, 4-6.

L'écart vient même à se creuser sur une belle série au service du pointu Nancéien, 4-8, avant que ce dernier ne fasse une faute.

 

Petit à petit, le TLM refait son retard, revenant à 12-13 grâce à une bonne distribution de Sanchez, et reviennent même à égalité 14-14.

 

Un ace de Bultor plus tard, Tourcoing prend les commandes, forçant le coach de Nancy à poser un premier temps mort, 15-14.

 

Les Nordistes gardent le cap, et prennent trois longueurs d'avance 20-17.

De Leon au service réduit l'écart pour venir à un point (20-19), moment choisi par Mauricio Paes pour prendre un temps mort.

 

Tourcoing en profite pour effectuer des doubles changements, et s'octroie une première balle de set, 24-22.

 

Sur une faute de service de Plak, le TLM remporte cette première manche 25-23.

 

 

Nancy bien en jambes sur son service.

 

 

D'entrée de set, De Leon y retourne de son petit ace, mais le TLM ne perd pas le Nord, et ne se laisse pas trop distancer, 3-6.

 

Grâce à un bloc bien formé, Kadu et Nancy restent à la mène de 3 longueurs 8-11, et même 8-12 via une défense à un bras de Da Silva, très serein sur cette action.

De Leon continue à arroser la réception adverse, et les points défilent en faveur de Nancy qui voit son avance se porter à 5 longueurs désormais (8-13).

 

9-16, le TLM n'y arrive plus et ne trouve pas les solutions pour renverser la vapeur, Mauricio Paes fait donc entrer en jeu sa deuxième doublette passeur/pointu.

 

15-19, le TLM remet en scelle sa doublette, mais rien n'y fait, Nancy s'offre une balle de set à 17-24.

21-24, Tuifua rentre en réception pour Nancy qui pêche dans ce secteur de jeu sur les services de Martins, Nancy remporte ce 2e set 21-25, 1-1.

 

 

Tourcoing n'y est plus, Nancy s'envole.

 

 

Effectif remanié pour le TLM dans ce 3e set, avec l'entrée en jeu des jeunes Roehrig, Lilembo et Coulet dans le 6 de départ.

Le jeu du chat et de la souris est lancé, les deux équipes se gardent à distance minimale, 7-7.

 

Le premier break est pour Nancy via un ace de Da Silva, 9-11, qui remettra même le couvert plusieurs fois.

 

C'est ensuite au tour de ...De Leon de refaire le même coup que le set précédent, et de faire exploser un peu plus la jeune réception du TLM, 10-16.

 

17-24, balle de set pour Nancy qui peut mener au score deux sets à un.

 

Mais c'est sur le score de 18-25 que Nancy remportera ce set.

 

 

 

Rappelons qu'en cas de victoire de Nancy 1-3, c'est le CVB qui serait sacré vainqueur de ce Trophée International 2020.

En effet, avec un ratio de 1:1 victoires / défaites pour chaque équipe, c'est le set average (SetP/SetC) qui serait pris en comte, ce qui donnerait :

 

  1. CVB : 4/3
  2. TLM : 4/4
  3. Nancy : 3/4

 

 

Changement de passeur du côté de Nancy, avec l'entrée de Gouessant sur Da Silva, et de Tuifua et Coloras.

 

Nancy gagne encore une fois le premier break, et le conforte d'un autre, portant son avance à 3 points dès le début du set (3-6).

 

Cardenas y va de son ace pour remettre les siens dans le droit chemin, mais Nancy porte toujours haut ses couleurs, et mène désormais de 4 points, 5-9.

 

Beaucoup de fautes de filet de part et d'autre en ce début de set raccourcisse les échanges.

Combatifs sur chaque ballon, à l'image de Tuifua se jetant dans les travées de Jean Masson, Nancy poursuit son chemin en tête, 10-15.

 

Nancy se rapproche inexorablement de la victoire 1-3, (et donc synonyme de Chaumont victorieux du Trophée International 2020, malgré leur défaite d'hier soir).

 

Mais attention à ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, les Nordistes reprennent des couleurs via Daryl Bultor au service et reviennent à deux longueurs 17-19.

 

Lilembo et Roehrig ferment au bloc, ramenant à une seule petite longueur les leurs, 19-20 sur un service de Coulet, qui permet même de recoller au score.

 

 

Et c'est le TLM qui s'offre une première balle de set à 24-23, synonyme de victoire du Trophée pour eux.

Mais Nancy inverse la vapeur via Coloras et obtient à son tour sa balle de set, pour la victoire, 24-25.

25-27, victoire de Nancy !!

 

 

 

 

 


Le CVB a du mal à finir face au TLM.

Deuxième journée de ce Trophée International 2020, et deuxième rencontre pour les hommes de Silvano Prandi.

 

Après s'être défaits de Nancy hier en 3 sets (lire l'article), le CVB se frottait aujourd'hui à un pensionnaire de Ligue AM, le Tourcoing Lille Métropole (TLM pour les intimes).

 

 

Des débuts imprécis, mais un finish sans bavures.

 

Le début de rencontre est parsemé de petites imprécisions individuelles, ce qui oblige le tacticien Chaumontais à faire sortir Mergarejo, pour le remplacer par Georgi Petrov.

 

Malmenés, les Cévébistes se retrouvent un break derrière, mais reviennent à hauteur à 18-18. Un challenge vidéo permet au CVB de rester à 19-19, puis même de prendre l'avantage à 20-19, à l'entrée dans le money time, moment choisi par Mauricio Paes pour prendre un temps mort afin de remobiliser ses troupes.

 

Nouveau challenge à 21-20 demandé cette fois-ci par l'arbitre, donnant le point aux Chaumontais après que Silvano Prandi est demandé un nouveau challenge, 22-20.

 

Samuel Jeanlys y va de sa malice en plaçant une balle derrière le bloc pour porter la marque à 23-21 avant que Marshall n'assène un lourd service permettant de se procurer une première balle de set conclue par...Marshall encore en pipe !

 

1-0 pour Chaumont, 25-21 !

 

 

Même entame, mais fin différente !

 

Début de ce deuxième acte où les deux équipes remportent leurs side outs, mais c'est le TLM qui s'octroie le premier break de cette manche, portant le score à 4-6, et même 5-8 !

 

Propres en défense comme au service, le TLM prend les devants tout comme ils l'ont fait sur la première manche 6-11 !

 

Il faudra attendre le passage au service du capitaine Raphaël Corre pour gratter un petit point de retard, 11-14, puis 12-15 sur un bloc de Jorge Fernandez.

 

L'écart se réduit même à un petit break (20-21), mais il reste malgré tout toujours présent...

 

Et c'est le moment choisi par Marshall pour y aller de son petit service ++ afin de récupérer une contre attaque concrétisée par Petrov, et ainsi recoller au score, 21-21 ! Mais ce fut rapidement effacé par le TLM qui se met à l'abri 21-23.

 

22-24, première balle de set pour le TLM, mais ca sera la 2e qui ramènera les Nordistes à 1 set partout 23-25.

 

 

Le CVB s'écroule au finish.

 

 

3e set, et probablement le plus important psychologiquement.

Chassé croisé entre les deux équipes qui se tiennent à bout de bras l'une de l'autre sans qu'aucune ne parvienne à décrocher l'autre, 9-9.

 

Raphaël Corre (encore lui en tant que bon capitaine), vient permettre aux siens de prendre un break d'avance sur un ace dont il a le secret. La tableau d'affichage nous montre 12-10, obligeant le coach adverse à poser un temps mort pour lui "casser" le bras. Cela ne marche pas mais le TLM gagne le point tout de même mettant fin  à la série. Le TLM Viendra même recoller à 13-13, avant de faire une faute directe.

 

Raphaël Corre une fois encore, vient régaler le public de Jean Masson de deux très belles fixe arrières avec Jorge Fernandez, cherchées bien haut !

 

Mais cela ne suffit pas à laisser le TLM à terre, qui redouble d'efforts et revient à égalité, 18-18.

 

A 20-20, Loser claque une ligne au service, donnant l'avantage au TLM 20-21 dans le début de ce money time, et d'en marteler un deuxième !

C'est à deux points derrière que le CVB sort la tête de l'eau, mais le TLM a pris les devants, 21-23.

 

C'est donc logiquement que le TLM s'offre les premières balles de set, 22-24, directement concrétisé par un bloc.

 

Le TLM mène 2 sets à 1.

 

 

Le CVB n'y est plus.

 

 

Le 4e set voit le retour d'Osniel Mergarejo sur le terrain sur Steven Marshall qui lui laisse sa place. Mais deux breaks sont déjà empochés par le TLM (3-6).

 

Le CVB n'y arrive toujours pas, et voit les Nordistes filer vers le gain de ce 4e set plus vite qu'eux, 5-10, puis 7-13.

Entrée en jeu de Maxime Laumon qui effectue sa première apparition lors d'une rencontre !

 

Le CVB n'y est plus, chaque joueur du TLM passe plusieurs fois au service en y allant d'un petit ace ou autre lui permettant de remettre une balle en jeu.

Le score est sévère, 12-19, et voit inexorablement le TLM s'envoler vers la victoire qui lui semble acquise.

 

Bien en place défensivement, le TLM enchaîne les blocs sur tous les attaquants du CVB, et même Pierre Bouleau, entré en jeu lui aussi pour la première fois, ne peut que regarder le TLM remporter cette 4eme manche 15-25.

 

 

 

 


Une entrée en matière façon marathon face à Nancy.

Cela faisait des mois que nous attendions ce fameux retour à Jean Masson devant du public.

Il est désormais temps de revenir aux choses sérieuses, avec l’édition 2020 du Trophée Internationale.

 

 

 

Première rencontre de ce tournoi (qui se déroule à 3 équipes, et non 4 avec Friedrichshafen qui s’est vu dans l’obligation de ne pas sortir du territoire du fait du passage en rouge de notre département), c’est le CVB 52 qui ouvre le bal face aux voisins de Nancy.

 

 

 

La grande tribune est quasiment pleine de moitié, il est 20h, les guerriers entrent en scène pour la première fois en 2020 à Jean Masson, sous les applaudissements chaleureux.

 

 

 

 

Un premier set marathon.

 

Après 40 minutes de jeu dont plusieurs balles de set pour chacune des deux équipes, ce sont les Cévébistes qui s’imposent finalement à la fin de ce marathon qui aura servit de premier set, 36-34 !

 

 

 

Un deuxième set mieux en jambes.

 

 

Pour ce 2e set, les deux équipes, après un changement de côté, les deux équipes se rendent coups pour coups, avec un léger avantage pour nos locaux d’un break d’avance.

Cela commence à se « brancher » gentiment entre Horacio D’Almeida et Osniel Mergarejo qui s’est fait rattraper par un bloc sur une « pipe », mais celui-ci lui répond 2 points derrière.

Une fois arrivé à 10, le CVB va réussir à creuser un peu plus l’écart en s’octroyant 5 longueurs d’avance (19-14), faisant parler la poudre à l’attaque.

Les points défilent et les Rouges et Noirs restent à la mène (21-17) jusqu'au points final de ce set, 25-19, avec de belles phases offensives.

 

Ne reste plus qu'à confirmer cela sur un troisième acte avant d'empocher le gain de cette première journée du Trophée International 2020, mais tout reste à faire.

 

 

Du suspens mais un sans fautes.

 

 

Dans ce début de set, Osniel Mergarejo nous régale avec une petite diagonale dont il a le secret, et c'est de lui que vient le premier break en faveur du CVB sur une "pipe-surprise" à la deuxième touche.

 

C'est ensuite Samuel Jeanlys qui s'enflamme au poste 4 en assénant deux cratères, donnant 4 points d'avance au CVB.

 

Mais attention à ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué ! Les Nancéiens se rebellent et recollent à 13-12 !

 

 

Ils se payent même le luxe de mener au score 15-16, moment choisi par Silvano Prandi pour faire rentrer en jeu Georgi Petrov, sur Steven Marshall, et ainsi faire ses débuts à Jean Masson en match amical.

16-18, Silvano Prandi fait rentrer Martin Repak à la place de Raphaël Corre. Et c'est sur une défense réflexe de Franco Massimino, que le CVB repasse aux commandes, 19-18.

 

Les deux équipes marquent leur side-out, et c'est sur un "carton vert" à Martin Repak (gage de fairplay, il a annoncé avoir commis une faute) que Nancy recolle à 21-21.

 

24-23, première balle de match pour le CVB suite à une attaque de Georgi Petrov, mais rapidement écartée par Nancy, qui juste après sur un ace s'octroie sa balle de set.

 

28-26, c'est le score sur lequel le CVB s'impose dans ce premier match !

 

On vous donne rendez-vous demain à 18h pour la prochaine journée, et CVB - TLM !

 

 

 


Tout ce qu'il faut savoir sur le Trophée International 2020.

Initialement prévu à 4 équipes, l'édition 2020 de ce Trophée International va adopter des airs un peu moins internationaux que d'habitude.

 

Aux côtés de nos Cévébistes, seront alignés les équipes de Nancy, et du TLM (Tourcoing).

Friedrichshafen viendra à manquer à l'appel, et ce n'est pourtant pas leur envie de venir qui manquait. Mais malheureusement, la situation sanitaire actuelle les oblige à ne pas prendre le risque de passer une frontière.

 

Cela sera donc en triangulaire que ce tournoi de préparation aura lieu.

 

Nous devions avoir 2 rencontres par journée, mais cela ne sera qu'une seule pour le coup.

 

Le programme des rencontres.

 

La première journée aura bien leu le vendredi 25 septembre 2020 à Jean Masson, et verra s'opposer les formations du CVB 52 et celle de Nancy à 20h.

 

La deuxième journée (samedi 26 septembre) opposera le CVB 52 à Nordistes du TLM, à 18h.

 

Et en clôture de ce Trophée, Nancy affrontera le TLM le dimanche 27 septembre à 12h.

 

 

Un public présent.

 

Et VOUS pourrez assister à ces rencontres, et donc voir pour la première fois leur équipe Chaumontaise en action.

 

Les billets ne seront disponibles qu'uniquement au guichet les jours de matches, et les portes seront ouvertes 30 minutes avant les rencontres.

 

 

Des mesures sanitaires présentes.

 

 

Bien évidemment, la situation sanitaire actuelle nous oblige à mettre en place quelques mesures:

 

  • Port du masque obligatoire
  • Sens de circulation unique à l'entrée
  • Distanciation
  • Séparation d'un siège entre les personnes n'arrivant pas en même temps à Jean Masson, et au maximum groupe de 10 personnes, sinon une siège d'espacement
  • Les deux premières rangées aux abords du terrain seront condamnées à toute personne sans handicap.
  • L'accès au terrain, y compris après le match est strictement interdit
  • Toute sortie sera définitive (il n'y aura pas de pause entre les sets 2 et 3).

 

 

 

Nous vous donnons donc tous rendez-vous à partir de 19h30 ce vendredi 25 septembre 2020 à Jean Masson !

 


Trop de fautes pour espérer mieux à Roeselare.

Depuis mardi, la team Pro du CVB 52 est en terres belges, afin d'y affronter en amical le Knack Volley Roeselare.

 

 

Evoluant en Champion's League, le club belge représente une force de frappe élégante pour faire de l'opposition avec nos Cévébistes.

A la base, une seule rencontre était prévue face aux Belges, mais l'annulation de la rencontre face au TLM (cause COVID dans leurs rangs) a fait qu'une deuxième rencontre a été programmée entre Roeselare et le CVB ce mercredi 16 septembre.

 

Hier avait donc lieu la première de ces deux oppositions.

 

Diminué par l'absence du pointu Cubain, Jesus Herrera, touché au genou lors de la rencontre face au VfB Friedrichshafen la semaine passée, et incertain pour quelques semaines, le CVB a connu le même sort que face aux Allemands.

 

Pourtant devant à 15-16, le CVB a laissé filé la première manche 25-22 avec sur le terrain, Mergarejo et Petrov en réceptionneurs, Alonso et  Mcdonnell au centre, Corre à la passe, Jeanlys à la pointe, et Massimino en tant que libéro.

 

La deuxième manche sera également en faveur des Allemands, qui mèneront les débats du début à la fin, et clôtureront celle-ci sur le score de 25-20.

 

Lors du 3e set, changement de composition pour Silvano Prandi, qui décide de décaler Osniel Mergarejo à la pointe sur Samuel Jeanlys, et de faire rentrer Steven Marshall en réception. Mais rien n'y fait, le CVB, toujours dans ses travers, concède ce 3e set 25-21.

 

Afin de ne pas se quitter trop rapidement, les deux équipes décident d'un commun accord de faire un quatrième set, lors duquel Jorge Fernandez sera aligné en lieu et place de Daniel Mcdonnell. Et cela paiera puisque, malgré la présence de remplaçants en face, le CVB ne rentrera pas à l'hôtel bredouille puisqu'on remporta ce 4e set anecdotique 25-21.

 

 

Malgré la baisse de déchets au service, le CVB fait toujours beaucoup de fautes, que l'on peut imputer partiellement à l'usage de ballons différents de ceux avec lesquels ils s’entraînent certes, mais tout de même (la Ligue AM se joue avec des Molten, tandis que nos rencontres amicales à l'étranger se jouent avec des Mikasa).

 

 

Le deuxième opus de cette rencontre amicale aura lieu aujourd'hui à 15h, à la fin de laquelle les joueurs retrouveront le chemin de Chaumont.