3 bonnes raisons de venir voir CVB52 - Nice

A quelques jours de la rencontre entre le CVB52 et Nice, pour le compte de la 18eme journée de Ligue AM, nous avons bien évidemment mille bonnes raisons, mais nous allons vous en exposer 3 bonnes.

 

 

Pour réserver dès à présent vos places, cela se passe par ici : BILLETTERIE EN LIGNE

 

 

L'aspect sportif

Alors déjà, le CVB52 faisant partie du haut du classement, chaque rencontre est normalement agréable à voir, mais qui plus est quand son adversaire est dans le Top 8 également ! En plus d'y être, la densité du classement (entre Paris, 6e, et Nantes, 10e, il n'y que 3 petits points d'écart, soit une seule victoire !) fait que Nice ne peut pas se permettre un quelconque écart s'il veut rester dans ce Top 8. Avec 22 points, les Niçois sont actuellement 7eme  avec 7 victoires et 9 défaites.

 

 

L'aspect spectacle

En plus de ces deux actuellement dans la course aux PlayOffs,  il faut savoir qu'entre le CVB52 et Nice, les victoires n'ont jamais été réellement tranchantes. Un petit chiffre pour illustrer cela, depuis 2011 (soit 17 rencontres en comptant la Ligue AM, la BM et la Coupe de France), seulement 3 d'entre elles se sont soldées par une victoire 3-0  (et ce, toujours en faveur de l'équipe à domicile).

8 matches se sont terminés au tie-break. On peut donc s'attendre à ce que la victoire ne se gagne pas facilement pour l'un comme pour l'autre, et donc assister à un beau spectacle !

 

 

 

L'aspect nostalgique

Hein ? Nostalgique ? Mais de quoi ils parlent au CVB52 ???

Et bien tout simplement, car en jaune et bleu jouent désormais 3 joueurs ayant porté le maillot chaumontais ces dernières années !

Récemment, à savoir l'an passé, Steven Marshall, réceptionneur attaquant canadien est passé sur Côte d'Azur. Privé de la fin de la saison en PlayOffs des suites d'une blessure, il aura probablement à cœur de faire bonne impression pour son retour à Chaumont.

Bruno Lima, passé au CVB52 lors de la saison 2017/2018, mais également Gojko Cuk entre 2014 et 2016 feront également leur retour en terres chaumontaises.

 

Et puis comme on aime bien en rajouter, en cette période un peu triste, il fait moche, il fait froid, autant profiter de quelque chose de chaleureux et d'enivrant !

 

 

Les hommes à suivre

 

 

On reprend les bonnes habitudes, notre Antonello Andriani national nous a fait sa sélection des hommes à suivre samedi soir sur le taraflex !

Alors bien évidemment une statistique est à prendre avec des pincettes, la réception, puisque Bruno Lima est pointu, et donc ne prend pas de réceptions (sauf 10 fois précisément cette saison).

De son côté, Osniel Mergarejo fait son retour après son absence lors de la dernière rencontre face à Tours. Il faudra donc suivre de près ces deux joueurs, qui peuvent être de vrais baromètres pour leur équipe !

 

 

 

 


Briser l'enchantement tourangeau

Alors que le Tours VB descend à peine de son nuage après la victoire (hier soir) face à l'écurie cinq étoiles de Modène et ses stars, le CVB52 se rendra à Tours dès demain pour disputer samedi 15 janvier 2022 la 17eme journée de Ligue AM.

 

 

Des Tourangeaux impressionnants malgré les aléas

Alors qu'avant même le début de la saison, Tours perdait son pointu sur blessure pour une longue durée, mais également son réceptionneur attaquant, le staff tourangeau a du bricoler en ce début de saison. Mais force est de constater que cet effectif remanié aura fait le taff comme on dit dans le jargon. En effet, entre un réceptionneur attaquant passé à la pointe avec succès, un joker médical tonitruant, et des nouvelles recrues déjà bien intégrées, Tours peut rouler des mécaniques en ce début de saison.

 

 

Une seule défaite pour Tours en Ligue AM

Et ce parcours bien commencé n'a eu qu'une seule ombre au tableau, face à Sète lors de la rencontre du 11 décembre 2021 (défaite du TVB 3-0 sur le terrain sétois), et même si Tours a quelques rencontres en retard du fait de la Covid-19 et de ses reports, le TVB affiche fièrement le meilleur des ratios de la Ligue AM avec 12 victoires pour une seule et unique défaite, avec seulement 9 sets encaissés.

 

 

Sur un nuage en CEV Volleyball Cup

Outre ce superbe démarrage en championnat, il faut également noter la superbe performance des hommes de Marcelo Franckowiack conservent leur invincibilité en CEV Cup. Vainqueurs de Draisma (3-1 puis 3-0), puis de Groningen (3-1 puis 3-0), les Tourangeaux sont alors tombés sur une grosse écurie de la compétition, l'équipe italienne de Modène et sa flopée de stars internationales. Dans les rangs adverses, Bruno, passeur brésilien, Nimir-Abdelaziz, pointu néerlandais, les frères Ngapeth dont Earvin champion olympique avec la France, Leal etc... Mais voilà, Tours n'a pas rougi ni fait signer des autographes pendant la rencontre d'hier soir puisqu'ils se sont imposé 3-1 (22-25; 25-23; 27-25; 25-19), et affronteront donc cette même équipe lors du match retour le 19 janvier 2022.

 

 

Des sensations retrouvées pour le CVB52

Du côté Cévébiste, après la houle traversée courant décembre, les hommes de Silvano Prandi ont retrouvé le chemin de la victoire, en s'imposant consécutivement face à Cambrai, Paris, puis Tourcoing la semaine passée.

Avec 12 victoires pour 4 défaites, le CVB52 peut prétendre à faire tomber Tours, et c'est donc ce qui nous amène à la rencontre de cette 17eme journée de Ligue AM, qui se jouera ce samedi 15 janvier 2022 - 20h00 à Tours.

 

 

La rencontre sera à suivre en direct sur LNVTV !

 

 

Un air de revanche ?

Alors que Tours avait infligé au CVB52 sa première défaite à domicile depuis l'ère Palestra le 27 novembre, il se peut qu'un petit air revanchard soit dans l'esprit des joueurs Rouges et Noirs.

 

 

 

 


Un CVB52 séduisant remporte la victoire

Lors de cette 16eme journée de Ligue AM, le CVB52 recevait le TLM. C'est en quatre sets que les Chaumontais se sont défaits de leurs adversaires, dont deux sets qui auront été disputés jusqu'au bout, et qu'ils remportent ainsi une victoire à 3 points, montrant ainsi un séduisant visage.

 

Comme dans un rêve

Les Chaumontais sont les premiers à breaker, bien présents sur les blocks défensifs leur permettant de freiner les attaques adverses. Mais Sanchez accélèrera sur Cardenas pour stopper l'hémorragie, et Loser viendra fermer la porte à Aciobanitei, 5-3.

Le CVB52 s'appuiera sur un très bon Mergarejo a déjà 7 points pour enfoncer un peu plus le clou, 15-12.

Toujours très présent au bloc, sans pour autant mettre directement les points mais en freinant tous les ballons, le CVB52 semble avoir la main mise sur ce set durant lequel même Corre y ira de sa patte pour faire gonfler le compteur, 18-12.

Le score continuera à avancer pour les deux équipes, mais l'écart restera le même, malgré la balle dans l'œil que prendra Fabian Plak à 24-17 sur un bloc adverse, le faisant sortir pour Alonso.

Mais rien n'y fera, le CVB52 déroulera et remportera ce premier set 25-18.

 

 

Du bon côté de la pièce

Dans ce 2eme acte, le premier break n'interviendra qu'à 5-4, pour le CVB52, et leur permettant d'avoir 2 longueurs d'avance via un ace de Plak puis un bloc de Gueye.

Un ace de Vaccari sur la ligne permettra au TLM de reprendre les commandes de cette manche, 7-8.

Emmené par un trio à 6 pts (Vaccari,  Cardenas et Loser), les Nordistes font à leur tour un break, 10-13, demandant alors au technicien Chaumontais Silvano Prandi à prendre un temps mort, 10-13.

Aciobanitei remettra les compteurs à zéro après quelques points entrecoupés de discussion entre arbitres, coach, joueurs et adversaires... 14-14.

Avec déjà 6 erreurs au service sur ce set, le CVB52 se fait à nouveau breaker par le TLM, alors intraitable en défense, 17-19.

Sur le service de son capitaine, qui sera également sur tous les ballons en défense, Chaumont refait surface, 21-20.

On aurait presque pu penser à 22-20, mais le premier carton vert de 2022 sera sorti pour le CVB52 pour une balle annoncée touchée avant même la vidéo, 21-21.

Maxime Roatta, alors rentré pour grandir le bloc, mettra une balle au sol pour breaker alors le TLM sur le fil, 23-21.

Mais une mauvaise réception chaumontaise remettra alors le TLM sur les rails au meilleur des moments, permettant ainsi au TLM de s'octroyer sa première balle de set sur le service de Cardenas, 24-25, sauvée par Alonso au bloc.

Set qui se terminera par un ace d'Herrera, 27-25.

 

 

 

Cela n'aura pas suffit

3e set, et scénario encore différent, le TLM break rapidement sur un ace du champion olympique Daryl Bultor, pendant que son compère Loser sortira sa machine à bloc (3 déjà), 4-7.

Les Chaumontais réussiront à ronger un peu de leur retard mais sans réellement prendre l'avantage, 10-11. Le TLM en profitera pour redonner un coup d'accélérateur et reprendre de l'avance sur cette même position qui semble poser des soucis aux Chaumontais, lorsque Bultor est au service et Loser au bloc.

Cardenas viendra asséner à nouveau un ace, son second, et permettra aux siens d'avoir alors 5 longueurs d'avance, 11-16.

Le fameux trio de Tourcoing dont nous parlions plus haut est alors à respectivement  14, 13 et 12 pts (Loser, Cardenas, Vaccari) et portent haut les couleurs nordistes, jusqu'alors pas trop inquiétés. Mais voilà, quelques balles litigieuses plus tard, le doute semble s'installer dans leurs rangs, et le CVB52 pointe le bout de son nez, 19-20, moment que choisit Mauricio Paes pour poser son temps mort. Mais la machine Cévébiste semble avoir repris des couleurs, à l'image d'Herrera, qui ramènera les siens à 21-21 avec son premier bloc de la partie.

Alonso prendra alors la place de Gueye au bloc, mais c'est à nouveau ... Herrera qui viendra donner de l'air au CVB52 par un ace au bon timing, 23-22.

Mais Vaccari lui répondra immédiatement, et donnera la première balle de set aux siens, 23-24.

Personne ne semble vouloir conclure puisque les erreurs au service se succèdent, et le score affiche désormais 26-27, moment choisi par bloc du TLM pour sceller cette manche, 26-28.

 

 

 

Un cran au dessus

Les écarts se suivent et se ressemblent, aucunes des deux formations n'arrivant à prendre la mesure de l'autre. Il faudra attendre Aciobanitei au service avec son second ace pour voir le CVB52 mener la danse, 9-7.

Le secteur du bloc sera à nouveau à l'honneur côté CVB52 puisque Plak atténuera les ardeurs adverses, pour donner désormais 4 longueurs d'avance aux Chaumontais.

Le CVB52 sort alors à nouveau ses habits de lumière, et creuse un peu plus l'écart avec désormais 6 points d'avance sur les services d'Herrera, 17-9.

Rien ne semble pouvoir arriver au CVB52 qui se bat sur tous les ballons malgré le confortable matelas d'avance.

Le CVB52 s'offre une première balle de match à 24-15 sur un service de Plak, qui conclura 25-15 sur un ace.

 

 

C'est Fabian Plak, avec 16 points (dont 4 aces et 4 blocs !) qui sera élu MVP de la rencontre.

 

 

 

 

 

 

 

 


Le CVB52 s'impose face à Cambrai pour ce Boxing Day

C'est en ce jour de "Boxing Day" et devant 1397 spectateurs que le CVB52 s'est imposé face à Cambrai ce 29 décembre pour le compte de la 14eme journée de Ligue AM LNV.

 

Le CVB52 impose son jeu offensivement

Malgré les échanges qui annoncent une belle rencontre, les équipes n'arrivent pas à se mettre d'accord sur qui breakera en premier. Mais celui-ci sera pour le CVB52 sur une faute directe de Dutra à l'aile, 5-3.

A 7-5, nous aurons alors le droit à un rallye, un vrai; les Chaumontais sur la défensive, ramèneront alors plusieurs ballons comme des lions, mais finiront par céder à la 4eme.

Cambrai reviendra à 7-7, effaçant ainsi le break encaissé, et viendra même prendre le lead avec un bloc de Marshman sur Herrera puis une faute directe des Chaumontais, 8-10.

Dutra, peu en veine en ce début de set, permettra aux Chaumontais de rapidement recoller.

De l'autre côté du filet, le duo Aciobanitei et Mergarejo commence à poser sa patte sur la rencontre, et ainsi donner un peu d'air à un CVB52 alléchant sur le plan offensif, 15-11.

A l'approche du money time, les Chaumontais comptent toujours quelques longueurs d'avance, 20-16.

Le set se finira sur un score encore un peu plus lourd, 25-18.

 

 

Bis répétita

Dans ce deuxième opus, ce sont à nouveau les Chaumontais qui trouvent le break en premier, 6-4.

Les hommes de Silvano Prandi prendront encore un peu plus d'envergure sur leurs mises en jeu, à l'image de Corre ou d'Aciobanitei, ce qui leur permettra de compter  jusqu'à 4 longueurs d'avance.

Plus appliqués en réception que leurs adversaires du jour pour le moment, les Chaumontais arrivent à garder leurs distances, mais Jecmenica au bloc viendra redonner des couleurs à Cambrai, 13-11.

Une fois encore, le CVB52, plus appliqué et impliqué, viendra remettre un coup d'accélérateur à une équipe de Cambrai dans le dur en terme d'efficacité à l'attaque (seulement 38% de converties à ce moment du match), et la marque affichera 21-15.

Les Chaumontais remportent ce second set sur le score de 25-19.

 

 

Net et sans bavures

Dans ce troisième set, c'est encore le CVB52 qui démarre en trombe, en infligeant un 6-0 à Cambrai sur les services de Raphaël Corre (3 aces déjà). C'est ensuite au tour d'Aciobanitei d'asséner quelques "plombs" au service. portant le total des aces à 8 pour son équipe.

Côté cambrésien, Dutra tente de porter les siens mais se trouve tout de même quelque peu isoler dans ce costume, et le CVB52 continue sa marche en avant, 13-7.

Mais toujours porté par Dutra, Cambrai reviendra à 2 longueurs, 18-16. Ce diable est à ce moment de la rencontre meilleur marqueur avec 14 points (13 attaques, 1 bloc).

L'entrée de Maxime Roatta se fera alors sur Herrera, en difficulté sur ses attaques ces derniers points, n'arrivant pas à trouver la faille dans le bloc adverse.

C'est sur une attaque d'Osniel Mergarejo que le CVB52 conclura ce 3eme et dernier set 25-20 remportant ainsi le Boxing Day de ce 29 décembre 2021.

 

 

Le MVP de la rencontre sera désigné en la personne d'Adrian Aciobanitei (9pts, 2 aces, 6 attaques, 1 bloc)

 

 

 

 

 


Une histoire de boules

Bienvenue à MS Petanque !

Mercredi 22 décembre, à quelques jours de Noël, le CVB52, avec Raphaël Corre, Adrian Aciobanitei, Léo Blin et Benjamin Bobée, s’est rendu à Nogent, faire une petite visite chez leurs nouveaux partenaires de chez MS Petanque.

 

Tout récents partenaires, les deux entités se sont rencontrées sur le site de MS Petanque.

 

Dès leur arrivée, les 4 représentants du CVB52 ont eu droit à une visite des locaux, ainsi qu’explication des différentes étapes de fabrication de ces boules de pétanque haut de gamme. Amador Sanchez et José Sanchez ont fait la visite, avant de se laisser aller à la traditionnelle photo, alors que le capitaine Raphaël Corre, et Adrian Aciobanitei remettaient en mains propres un maillot ainsi que des goodies à l’effigie du club, ils se sont vu remettre une triplette (jeu de 3 boules), avec le logo du CVB52 dessus.

 

 

Vint ensuite un temps d’échanges autour d’un café, sur les pratiques quotidiennes de chacun, le savoir-faire, et le monde sportif évidemment.

 

Tous sont arrivés à la même conclusion, ils n’essayeront pas de jouer au volleyball avec les boules sorties de chez MS Petanque !

 

 

Bienvenue !