Tirage au sort de la Coupe de France

Alors que la Ligue AM n'a jamais réellement perdu ses droits, c'est désormais la Coupe de France qui fait surface avec le tirage au sort effectué ce soir par la FFVolley.

 

 

 

Le tirage au sort de la Coupe de France débutera ce mardi 17 janvier à partir de 17h00 tapante. Le CVB52 connaîtra ainsi son adversaire pour les 1/8emes de finale de la compétition qu'il a remporté la saison passée (lire l'article de la finale 2021/2022).

 

Les participants

Alors que les 14 équipes de Ligue AM entrent seulement en scène, 2 rescapés de Ligue BM viennent s'ajouter au "pool" des équipes encore présentes: l'AS Cannes et le GFC Ajaccio.

 

 

Un tirage pas totalement complet

Avec ces 16 équipes, toutes ne peuvent pas se rencontrer réellement. Le règlement prévoit que :

  •  L’équipe de la plus petite division reçoit
  • Si deux clubs sont de la même division, le 1er club tiré sera désigné club « organisateur ».
  • Pour les 8èmes de finale uniquement les 5 clubs européens venant de LAM ne peuvent pas se
    rencontrer

Ce qui signifie que si une équipe de Ligue AM joue contre un des deux rescapés de Ligue BM, la rencontre se déroulera chez le pensionnaire de Ligue BM (Cannes ou Ajaccio). MAis également, que certaines écuries de Ligue AM ne peuvent pas s'affronter lors de ces 1/8emes de finale, à savoir : Tours, Montpellier, Narbonne, Sète et Chaumont.

 

 

Une fois le tirage effectué, nous vous informerons le plus rapidement possible du tableau de cette Coupe de France sur nos réseaux sociaux.

 


Retrouver le chemin de la victoire & coup de gueule avant CVB52-Toulouse

Alors que le CVB52 enregistre deux défaites consécutives avec Tours le 6 janvier, puis le SNVBA le 13, il faudra gagner ce samedi 21 janvier à domicile face à Toulouse pour reprendre la marche en avant.

 

 

 

 

Pas péril en la demeure

Même si les Chaumontais ne sont pas coutumiers du fait de perdre plusieurs rencontres de suite, force est de constater que les joueurs ont rarement habitué les supporters à de telles défaites. Mais pour autant, le CVB52 reste à la 4e place avec un bilan honorable de 10 victoires pour 6 défaites, le tout en restant à quelque encablures du peloton de tête dont il faisait partie il y a peu. Tout est encore possible, dans le bon sens comme dans l'autre !

 

 

"J'accuse"

Tout juste après la défaite de ce week-end face au SNVBA, certains ont pu se lâcher sur internet. Jusque là, rien d'anormal ni de déplacé. Mais une personne parmi d'autre ira trop loin. En effet, même si cela ne se fait que par des mots écrits, tenir des propos déplacés portant atteinte aux familles de joueurs est impardonnable. Le club soutient son capitaine Raphaël Corre et l'a incité à porter plainte pour discours haineux. Il ne devrait être donné à personne l'occasion de vivre de telles situations extra sportives.

 

Le CVB52 et ses dirigeants condamnent fermement les propos à caractères haineux tenus par certains sur les réseaux sociaux et apportent tout leur soutien à la famille de son Capitaine. Une personne en particulier a employé des termes juridiquement réprimandables, et le club ne laissera JAMAIS passer toute sorte de porpos qui tend à la diffamation ou à l'incitation à la haine.

C'est pourquoi le Club portera plainte contre la personne concernée, tout comme son Capitaine, sans compter les signalements déjà effectué auprès de la plateforme de réseau social, comme le permet la loi.

 

 

Retrouver ses couleurs à domicile

Tours a infligé au CVB52 sa première défaite à domicile de la saison régulière. En effet sur 8 rencontres, c'est 7 victoires pour une seule défaite, à savoir la dernière face à Tours. Il faudra donc continuer cette marche en avant pour reprendre des couleurs et ainsi remettre la pression sur les épaules des équipes du peloton de tête.

Pour se faire, il faudra l'emporter sur les Spacer's de Toulouse qui voudront venir jouer les troubles fêtes en Haute-Marne. Alors que ces derniers avaient gagné chez eux lors de la rencontre de la phase aller le 19 novembre (les Chaumontais, menés 2-0 avaient réussi à revenir à 2-2 pour ensuite s'incliner au tie-break), les hommes de Silvano Prandi auront une première revanche à prendre, puisque c'est la première fois qu'ils affronteront lors d'un match retour une équipe les ayant battu lors de l'aller.

Info et billetterie : PAR ICI

 

 

 

 


Briser la vague pour ne pas se faire distancer

Après la déconvenue infligée par Tours à Palestra la semaine passée, il a fallu rapidement se tourner vers la suite avec un déplacement périlleux à Saint-Nazaire, fraîchement promu en Ligue AM, et ayant devancé le CVB52 au classement. C'est donc vendredi soir à 20h toujours face aux caméras de Bein Sport, que les Cévébistes vont se frotter aux Nazairiens. Retour sur les forces en présence.

 

 

 

Tourner la page

Il est des défaites faisant plus cogiter que d'autres, celle infligée par Tours vendredi dernier ne doit pas en faire partie. Avec une deuxième partie de saison ayant à peine commencer, la course en tête du championnat est plus que jamais haletante, ne permettant pas aux équipes concernées un quelconque laisser-aller. En effet, après la défaite des Rouges et Noirs, et la victoire des 3 autres équipes composant le quatuor de tête relaye le CVB52 de la 2nde à la 4e place.

 

 

 

 

Des Nazairiens pleine bourre

Alors que de son côté, le CVB52 affiche un bilan négatif de 2 victoires sur les 5 dernières rencontres (défaite à Nantes-Rezé, Nice, et face à Tours), le SNVBA quant à lui, n'a lui qu'une unique défaite, à domicile, face à Paris. L'état de forme des deux équipes penche donc en faveur de la Loire-Atlantique, mais lors de la venue du SNVBA à Palestra en début de saison, les Chaumontais s'étaient imposés dans un des matches les plus aboutis de la saison en terme de niveau de jeu (victoire du CVB52 3-1, 25-20 / 29-27 / 16-25 / 27-25).

 

 

Briser la vague

Il faudra donc pour les hommes de Silvano Prandi se présenter le couteau entre les dents pour ne pas laisser les Nazairiens prendre confiance devant leur public toujours très nombreux et derrière leurs protégés.

Avec dans leurs rangs plusieurs "top players" selon les statistiques de la LNV, comme par exemple Kyle Ensing à la pointe (et ses 19 aces, 18 blocs et 222 attaques gagnantes) ou encore Helder Spencer (45 blocs, 14 aces, 149 points à l'attaque), il faudra savoir museler l'effectif entier afin de pouvoir repartir avec la victoire.

 

 

Souriez, vous êtes filmés

3, c'est le nombre de rencontres en janvier du CVB52 (sur 4 disputées) qui seront diffusées sur les chaînes de Bein Sport. Gage de rencontres à enjeux, vous pourrez donc suivre vos joueurs préférés bien installés devant votre télé.

 

 


Les Chaumontais abdiquent à Palestra face au TVB

C'est avec un nouveau record d'affluence à Palestra (1813 spectateur) que les deux premières équipes du championnat s'affrontent à Palestra ce vendredi 6 janvier 2023. Tours, actuel leader, remporte la victoire infligeant ainsi au CVB52 son premier revers à domicile en championnat pour cette 15eme journée de Ligue AM. Défaite 0-3 (24-26, 21-25, 20-25)

 

 

 

 

Tout se joue sur des détails

Dès les premiers échanges, les différents groupes de supporters présents se font entendre pour soutenir leur équipe. Chaumont parvient à breaker son adversaire du jour rapidement, 3-1 grâce à une belle série défensive.

 

Malgré les assauts répétés de De Barros Ferreira (déjà 4 points), les Chaumontais résistent et gardent leur maigre avance, 9-7. Mais Tours refait son retard suite à quelques défenses de son libéro Benjamin Diez, et revient à hauteur du CVB52.

Les Tourangeaux se paieront même le luxe de prendre les devants, 10-11. Les deux équipes se tiennent, mais le TVB break le CVB52 et prend une première sérieuse avance à 15-17, moment choisi par Sivano Prandi le technicien Chaumontais pour prendre un temps mort.

A la suite de cela, un superbe rallye entre les deux équipes, remporté par les Chaumontais, les fera revenir à hauteur, juste avant que Gasman n'inflige le premier ace de la partie et permettre aux siens de repasser devant, 18-17.

A 20-20, Tours a la bonne idée de reprendre l'avantage sur un retour direct sur Nascimento qui ne se fera pas prier pour "planter" seul au filet.

A 23-23, service à suivre pour Chaumont, Marcelo Fronckowiak pose alors à son tour son premier temps mort, juste avant que Silvano Prandi ne fasse de même lors de la première balle de set pour les Tourangeaux.

C'est malheureusement sur une faute directe d'Aciobanitei que les Chaumontais vont abdiquer sur ce premier set, 24-26.

 

 

Un TVB plus conquérant en fin de set

Lors du deuxième acte, les rôles de début s'inversent avec des Tourangeaux plus présents en défense qui remontent beaucoup de ballons, et qui prennent logiquement l'ascendant au score, 3-5. Une fois encore, c'est dans une ambiance des grands soirs avec l'adrénaline qui va avec, que les deux équipes se rendent coups pour coups, les Chaumontais étant revenus à hauteur de leurs adversaires tourangeaux, 11-11.

A 13-12, les Cévébistes vont même se payer le luxe d'infliger un break aux Tévébistes sur un bon service du capitaine Raphaël Corre mettant à mal la réception adverse.

A 16-16, Nascimento aura la bonne idée pour les siens d'asséner un ace, faisant ainsi reprendre l'avantage à Tours.

Les Tourangeaux, en plein moment de grâce, vont faire plier les Chaumontais et prendre une avance conséquente sur leurs mises en jeu, 17-22, avant de finir le travail, 21-25.

 

 

Le CVB52 lâche en fin de set

Une fois encore, scénario inversé dans ce 3e set avec un premier break pour le CVB52, mais rapidement effacé par un bloc tourangeaux, 4-4.

A 9-9, Coric y va de son bloc pour reprendre les devants avec les siens et ainsi mettre un peu plus de pression sur les Chaumontais.

Tours remet le pied à l'étrier et se créer un petit matelas de 2 longueurs d'avance, 11-13, et une faute de filet de la part des locaux viendra alors porter l'avance tourangelle à 4 longueurs, 14-18.

C'est à ce moment donné que Silvano Prandi va effectuer un triple changement parmi ses joueurs avec la rentrée de Da Silva, Toledo et Marshman à la passe, à la pointe et au centre respectivement.

Cela aura un petit effet de catalyseur puisque l'avance de Tours se fera légèrement grignoter, mais trop peu pour inquiéter un TVB serein, qui reprend rapidement cette avance, 18-22.

Au final, le TVB s'impose 20-25 et s'octroie donc la victoire en terres chaumontaises sur le score de 0-3, leur permettant ainsi de consolider leur 1ere place au classement de Ligue AM.

 

 

 

 

 

 


Le CVB52 chute à Nice

Alors que Chaumont et Tours se tiraient la bourre en tête du classement, le revers du CVB52 face à Nice (3-1), permet aux Tourangeaux d'occuper désormais seuls la première place du championnat.

 

 

Article du JHM du 18/12

 

Samedi 17 décembre, le Chaumont VB 52 Haute-Marne a terminé sa phase aller par un “non-match” à Nice, bien loin du statut que lui conférait son rôle de co-leader avant le coup d’envoi (3-1). Les Cévébistes vont partir se reposer avec un mal de tête pour Noël.

 

 

La fiche technique

NICE – CHAUMONT 3-1 (22-25, 25-22, 25-22, 25-14)

 

A Nice (salle Palmeira). 300 spectateurs environ. Arbitres : MM. Rejaeyan et Galant.

NICE VB : 50 attaques gagnantes (Doardo 19) ; 11 contres gagnants (Cuk 5) ; 6 services gagnants (Medina 4) ; 25 fautes directes (Marshall et Doardo 6).
Six de départ : Gonzalez (4), Marshall (cap., 7), Cuk (9), Cardin (4), Medina (12), Doardo (19). Libéro : Le Meur. Entrés en jeu : Paolinetti (12), Schalk (-). Entr. : R. Redwitz.
CHAUMONT VB 52 HM : 45 attaques gagnantes (Indra 15) ; 10 contres gagnants (Gasman 4) ; 3 services gagnants (Wounembaina 2) ; 30 fautes directes (Gasman 8).
Six de départ : Corre (cap., 4), Plak (3), Aciobanitei (5), Indra (17), Gasman (13), Wounembaina (11). Libéros : Hoss et Bouleau Entrés en jeu : Tolédo (3), Da Silva (-), Lomba (-), Marshman (2). Entr. : S. Prandi.

 

Le Chaumont VB 52 Haute-Marne a logiquement perdu sa place de leader du championnat, hier soir, la faute à un déplacement à Nice qui s’est soldé par une défaite sévère (3-1), plus sur le plan de l’attitude que sur celui du résultat.

 

C’est d’ailleurs dans la difficulté que les Chaumontais débutent la rencontre, la faute à leur incapacité à trouver la bonne longueur au service comme à l’attaque dans l’exigüe salle Palmeira (4-2). Les visiteurs compensent cependant ce manque à gagner par une belle présence en “block/défense” (8-9). Mais face à la cohésion niçoise, il en faut plus pour espérer garder le contrôle de la situation (14-12). A défaut de passer en puissance, c’est avec malice et expérience que les Haut-Marnais décident de poursuivre les débats.

 

Grâce à la lucidité de Nathan Wounembaina et Patrik Indra, le CVB 52 revient dans la partie (14-14), mais doit se méfier de la détermination locale. Les égalités se succèdent et le contre de Patrick Gasman à l’abord du “money time” (19-21) positionne favorablement les Cévébistes. Ces derniers tiennent parfaitement la réception pour gérer la fin de manche sans encombre, avec cet écart minimum mais précieux : 22-25 en 27′.

 

C’est encore Patrick Gasman qui s’immisce dans tous les bons coups de ce début de deuxième acte. Face à des Niçois qui peinent offensivement, les Chaumontais, eux, en profitent pour s’échapper (3-7). Les Azuréens ont pourtant quelques arguments physiques, et le prouvent au contre pour se relancer (8-8) et prendre les devants (15-12). Les deux équipes jouent alors au yo-yo avec le tableau d’affichage. Et alors que Nathan Wounembaina fait parler toute sa science du service (15-18), les Niçois renversent à leur tour la situation (20-18). Des séries de points étonnantes que les locaux négocient mieux : 25-22 en 28′.

 

Des Chaumontais absents

C’est une équipe cévébiste touchée moralement qui reprend la partie, à l’image d’un Thales Hoss pas dans son assiette et remplacé par Pierre Bouleau dès le début de troisième set (4-2). Si le CVB 52 n’est jamais très loin au score (10-10), il a indéniablement perdu de sa percussion, de sa lucidité et de sa maîtrise du jeu. Semblant toujours avoir un temps de retard sur les Niçois, les visiteurs sombrent peu à peu dans la soumission (17-12). Raphaël Corre remet bien quelques idées sur la table sur ses services (17-15), mais des fautes de pied ou de filet polluent encore beaucoup le jeu haut-marnais (20-17). De l’autre coté, Doardo est en feu à l’attaque et brûle la politesse à la défense adverse avec régularité et efficacité. Ceux qui en veulent le plus remportent logiquement la mise : 25-22 en 33′.

 

C’est un manque cruel de rythme et de volume qu’affichent les Cévébistes depuis le début de la partie et l’entame de quatrième manche ne change pas la donne. Le CVB 52 subit toujours le jeu adverse, perd de plus en plus confiance en ses moyens. Un contraste saisissant entre la propreté niçoise et le doute chaumontais.

 

Tout est approximatif dans la moitié de terrain haut-marnaise et l’écart au score, lui, enfle rapidement (6-6, 10-6, puis 17-8). Ce quatrième set est une abdication totale des visiteurs qui regardent leur hôte du jour emmagasiner les points sans réaction (21-10). Sur le terrain comme sur le banc chaumontais, on attend comme fataliste, la fin de ce set à sens unique : 25-14 en 24′.

 

Il faudra bien deux semaines et quelques jours de repos aux Cévébistes pour se remettre de cette correction, avant de reprendre le chemin de la compétition, dès le 30 décembre, à Palestra, avec la réception de Cambrai.

 

Laurent Génin

l.genin@jhm.fr