Une logique loin d’être respectée en Ligue AM

Lors de cette 20eme journée de Ligue AM LNV, peu sont les fins limiers qui auraient pu prédire de tels résultats. Retour sur cette journée qui fut pleine de surprises.

 

Outre la déroute Chaumontaise (lire l’article de la rencontre) sur laquelle nous reviendrons par la suite, la logique du classement n’a que très peu été respectée sur cette journée.

 

 

Tourcoing se réveille.

Malgré la perte du premier set face à la lanterne rouge nantaise, le TLM de Mauricio Paes a su se ressaisir et remporter la rencontre 3 sets à 1, avec un 3e set ultra serré, remporté sur le fil 29-27.

Tourcoing prend donc la 3e place provisoirement avec 38 points en 20 rencontres.

 

TLM 3 – 1 NRMV (23-25/25-19/29-27/25-20).

 

 

Sète ne fait qu’une bouchée de Narbonne.

L’Arago, toujours en course pour les play-offs avec désormais 26 pts en 20 rencontres, à 5 longueurs de la 8e place, affrontait Narbonne. Les Sètois se sont imposés 3 sets à rien en faisant preuve d’autorité comme souvent sur les dernières journées.

 

Sète 3 – 0 Narbonne (25-20/25-17/25-23)

 

 

Montpellier tient son rang face à Tours.

Choc au sommet entre Montpellier et Tours lors de cette journée. Les Montpelliérains ont tenu dignement leur rang de leader en asphyxiant les Tourangeaux, privés de 3 éléments majeurs (Udrys, Petrus Montes, Wounembaina) et remportant logiquement ce match 3 sets à rien.

 

Montpellier 3 – 0 TVB (25-21/25-22/25-18)

 

 

Le promu fait tomber le second.

Cambrai s’assure quasiment une place en play-offs en ayant fait Cannes, second, chez eux, et ce en 3 petits sets dominés de bout en bout.

 

Cannes 0 – 3 Cambrai (22-25/19-25/19-25)

 

 

Poitiers sur sa lancée.

Après la perte du premier set sur le terrain de Toulouse, les Poitevins confirent leur bonne forme du moment en empochant la victoire 3 sets à 1.

 

Toulouse 1 – 3 Poitiers (22-25/26-24/18-25/23-25)

 

 

Chaumont butte.

Coup d’arrêt psychologique pour le CVB 52. Forts de ses victoires sur les dernières journées et de sa bonne dynamique, celle-ci a pris fin avec la défaite face à Paris, bien plus conquérant que les Cévébistes, qui avait pourtant les clés pour mener 2 sets à 1. Mais plusieurs fautes directes, notamment une attaque dehors en 1v1 face au passeur Hernan à 22-20.

Le CVB 52 avait l’occasion , par une victoire à trois points, de recoller le TLM à la 3e place ex-aequo à 38 points, et donc de prendre (enfin) place dans ce fameux Big Four convoité et synonyme d’avantage du terrain lors des 1/4 de finale du championnat de Ligue AM.

Avec cette défaite, le CVB 52 se retrouve 6e à 35 points avec un match en retard (19 joués donc).

 

 

Direction Nice ce matin.

Ce match était incertain, du fait de la communication Niçoise ayant annoncé 3 cas Covid-19 dans leurs rangs. Il semblerait que ces résultats soient faux selon le laboratoire ayant reconnu son erreur, la rencontre de vendredi face à Nice aura donc bien lieu pour nos Chaumontais qui ont pris la route ce matin, en bus.