Le sursaut au bon moment !

C’est dans une belle ambiance comme toutes les rencontres à Jean Masson que cette 22e journée de Ligue AM débute. […]

C’est dans une belle ambiance comme toutes les rencontres à Jean Masson que cette 22e journée de Ligue AM débute. Le CVB 52 rencontre le Rennes Volley 35, actuel 2e du championnat.

 

 

 

 

Des Rennais bousculés d’emblée.

 

 

Les débats commencent à 20h, et c’est le CVB qui parvient en premier à prendre un break à son adversaire, puis rapidement une deuxième grâce à de bons services, 6-3. Mais les Rennais, notamment via Araujo à la pointe, reviennent à deux longueurs.

 

Raphaël Corre, auteur d’une défense sur une feinte de la part de Mijailovic, permet aux Cévébistes de creuser un peu plus l’écart, 12-8.

Lors de cette première manche, les Rouges et Noirs continuent leur chemin en avant, avec jusqu’à 6 points d’avance (19-13).

Toujours en tête lors de ce set, le CVB 52 l’emporte logiquement 25-21, même si un sursaut rennais aura fait planer un minimum de doute sur Jean Masson en fin de set.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Manche sous haute tension.

 

 

Dans ce deuxième épisode, la tension monte côté rennais, et un joueur écope d’un carton jaune (anodin), pour protestation. Mais cela n’a pas l’air de changer quoique ce soit à la physionomie du set pour le moment, et les deux équipes se tiennent à portée l’une de l’autre avec un écart maximum de deux points.

Mais avec quelques fautes directes des Bretons, c’est bien le CVB qui mène à nouveaux les débats de 4 points (10-6).

Bien emmenés par le trio d’ailiers, Martin Atanasov (8 points), Marlon Yant (7points) et Julien Winkelmuller (7 points), Chaumont aura 5 points d’avance au compteur, 18-13.

Mais à l’issue d’une autre montée en pression et d’un …3e carton jaune de part et d’autre du filet, les Rennais reviennent à 3 longueurs, créant le doute sur le terrain côté Chaumontais.

Une fois encore sous tension entre les différents protagonistes, c’est le CVB 52 qui empochera ce 2e set, 25-18.

 

 

 

Un 3e set sans…

 

 

Dans ce début de 3e set, ce sont les Rennais qui, pour la première fois de la rencontre, prennent les devants de plusieurs points, 2-9. C’est Martin Atanasov qui mettra fin à la série rennaise. Mais les Rennais ne s’arrêteront pas là, et la faute à trop de fautes directes et de bonnes défenses de Rennes, ces derniers déroulent jusqu’à mener les débats de 10 points (7-17).

Les changements ne se font plus attendre, et ce sont Matej Patak, Hindrek Pulk et André Radtke qui font leur entrée. Un léger sursaut à lieu mais ce dernier ne suffira pas malheureusement tellement l’écart creusé était important.

 

Les Rennais empochent ce 3e set 16-25 et reviennent à 2-1.

 

 

Un finish époustouflant.

 

 

Début de cette 4e manche avec notamment deux blocs de Mitch Stahl sur Leandro dans cette bataille de tous les instants au centre.

Les débats sont plus équilibrés que la manche précédente, mais Rennes a augmenté son niveau de service, mettant à mal la réception du CVB.

Mais cette dernière plie mais ne rompt pas, 8-9.

 

C’est au tour des Rennais de sortir leur machine à blocs, eux qui n’avaient jusqu’alors pas mis de points via cela.

 

Toujours très propre au service, Rennes prend deux breaks d’avance, 11-14, sur le service d’Araujo. Baranek viendra remettre une couche par dessus, 12-16. Puis Leandro ira de sa touche personnelle également. Pour faire simple, chacun des quatre derniers Rennais passés au service, ont mis au moins un ace à la réception Rouge et Noirs.

 

A 14-19, Matej Patak fait sa rentrée sur Martin Atanasov, trop tendre en réception sur ces deux derniers sets.

 

Le CVB n’a pas dit son dernier mot, revenant à l’assaut des  Bretons (18-20) sur une série de service de Raphaël Corre, bien épaulé par ses coéquipiers au bloc, 20-21.

C’est sur un bon bloc défensif et une relance de Jorge Fernandez, que Chaumont revient à … 22-22 ! Et c’est…Jorge Fernandez encore une fois qui vient bloquer Baranek en poste 4 pour prendre les commandes pour la première fois de ce set !

Comme un symbole, c’est Matej Patak qui viendra donner la première balle de match, directement convertie par Jorge Fernandez avec un nouveau bloc !

 

Victoire donc du CVB face au Rennes Volley 35, 3-1  (25-21 / 25-18 / 16-25 / 25-23) !

 

 

Le CVB vous donne rendez-vous dès samedi prochain pour l’affiche CVB 52 – Montpellier !