Une victoire pour rééquilibrer les choses.

Hier soir se tenait la rencontre comptant pour la 8eme journée du championnat de Ligue AM de la LNV.   […]

Hier soir se tenait la rencontre comptant pour la 8eme journée du championnat de Ligue AM de la LNV.

 

Cette rencontre a commencé avec un moment de partage entre joueurs et Baby Volley. Les enfants, les yeux pétillants et le sourire aux lèvres, ont pu accompagner les joueurs pros sur le terrain pour l’ouverture de la rencontre.

 

 

 

 

Atanasov, Stahl, Corre, Fernandez, Yant, Winkelmuller, et Massimino forment le 6 de départ pour le CVB 52. Atanasov retrouve Jean Masson en mode match, tout en étant titulaire.

 

 

De bon augure.

 

Le premier point est pour les Cannois via Klyamar leur capitaine, mais la réponse est immédiate de la part du CVB via Marlon Yant.

Marlon continu de porter son équipe et va pointer à 3 points personnels (6-6).

8-7 sur le premier point d’Atanasov dans cette partie avec une petite diagonale trouvée en poste 4 face à deux bloqueurs. Et c’est sur un bloc Chaumontais que le premier break est fait en faveur du CVB, 9-7.

Et sur une « pipe » d’Atanasov, puis un ace de Jorge, les Rouges et Noirs prennent 4 longueurs d’avance 13-9. Temps-mort pris par l’As Cannes, mais qui ne changera rien à la donne, bien au contraire puisque Jorge reviendra sur le terrain en… plantant un deuxième ace consécutif.

Les esprits s’échauffent quelque peu sur un challenge vidéo non converti pour Cannes qui considère une balle touchée contrairement aux arbitres via la vidéo, 17-12.

Les Chaumontais continuent à dérouler proprement leur jeu en défense, au bloc et au service, et s’envolent à 21-13.

 

Quelques approximations viennent ternir très légèrement ce premier set, mais c’est sur le score de 25-18 que les Chaumontais clôturent ce premier acte.

 

 

Un deuxième set tendu.

 

 

Lors de ce deuxième set, la réception chaumontaise monte en puissance, passant de 50 à 67%.  L’efficacité des attaquants augmente elle aussi, mais des deux côtés du terrain. Et ce sont les Cannois qui font la course en tête durant la quasi totalité du set (6-8, 15-16, 20-21).

 

Mais dans le money time, ce sont bien les Chaumontais, qui vont prendre ce précieux point d’avance, qui se dédoublera au moment opportun, 25-23.

 

 

A sens unique.

 

Dans ce troisième acte, les Cannois ne sont plus que l’ombre d’eux même.

Probablement perturbés par la perte du dernier set, les hommes de Luc Marquet s’effondrent complètement, allant même jusqu’à sombrer à 16% d’efficacité à l’attaque. 3 balles mises au sol sur…19 tentatives..!

Accompagné par un Yant en folie au service, auteur de 4 aces sur la totalité du match, le CVB viendra mettre un terme à la rencontre avec le gain de ce troisième et dernier acte 25-11.

 

 

 

 

C’est donc avec brio que Chaumont s’est imposé face à l’AS Cannes 3-0 (25-18, 25-23, 25-11) en 1h15.

 

 

 

Avec cette victoire, le CVB redresse son bilan avec 4 victoires pour 4 défaites, et reprend des couleurs.

En effet, Tours, Chaumont et Paris se retrouvent ex-æquo avec 13 points à la 4e place. Mais ce championnat se joue dans un mouchoir de poche, 5 points seulement séparent l’actuel 3e (Tourcoing) du 11e (Nantes-Rezé).

 

La prochaine apparition des Rouges et Noirs aura lieu ce samedi 23 novembre à 20h sur le terrain du Stade Poitevin, avant de retrouver le taraflex de Jean Masson le samedi 30 novembre à 20h, face à Narbonne.

 

 

Poitiers – CVB 52

Samedi 23 Novembre

20h00

 

 



 

CVB 52 – Narbonne

Samedi 30 Novembre

20h00