Débuts compliqués pour les M15 garçons de Marvyn Sayag.

Ce samedi 28 septembre, les Moins de 15 ans Garçons ont ouvert la saison à Domicile (gymnase Rochotte) pour le […]

Ce samedi 28 septembre, les Moins de 15 ans Garçons ont ouvert la saison à Domicile (gymnase Rochotte) pour le CVB 52. Ils y ont accueilli le premier plateau du championnat en recevant les effectifs de Villers lès Nancy, Maizières les Metz et Grand Nancy.

 

En effectif réduit sur le début de saison avec plusieurs blessures dans le groupe. Ce sont les deux M13Garçons Enzo DUCCESCHI et Tyméo MAIGROT qui ont renforcé l’équipe.

 

En démarrant par Villers, les jeunes Cévébistes ont eu du mal à prendre leurs marques. Ils ont passé le premier set à se trouver sur le terrain face à une équipe qui a globalement le même niveau de jeu que nous. Le manque d’opposition sur les entraînements a fait qu’il s’agissait d’une première réelle mise en condition 6 contre 6. Les jeunes ont pris l’eau jusqu’à la fin du set : 16 – 25.

 

Le deuxième set démarre mieux pour les locaux mais toujours plusieurs cafouillages dans les organisations. Une très bonne série de service de Paul PREVOT, premier match sous nos couleurs, permet de redonner le sourire à tout le monde et de prendre des points d’avance. Une avance gardée jusqu’au bout pour aller chercher le tie-break : 25 – 21.

 

De part et d’autre de bonnes phase de volley voient le jours mais à contrario plusieurs ballons tombent au sol sans le moindre effort par inattention et manque de lucidité. Le money-time et jouer de part et d’autre mais c’est finalement Villers qui va marquer le dernier point sur une énième faute directe cévébistes : 13 – 15.

 

 

 

Le second match s’annonçait dès le départ plus difficile pour nos garçons. En face, plusieurs jeunes de bon calibre tandis que chez nous un deuxième année, deux M13 et plusieurs qui découvraient le 6×6 en temps réel.

 

Le premier set fut largement à sens unique et le moral n’y était plus. Malgré quelques défenses, les armes chaumontaises ne permettaient pas de faire face aux blocs opposés. 9 – 25.

 

Sachant que le duel était hors de portée. Le but du jeu fut de les mettre en difficulté de mieux possible. Ce fut le cas. Les jeunes de Maizières faisaient les fanfarons car largement devant mais n’était pas propre dans leur jeu. Mauvaise relance ; mauvaise réception ; manque de communication. Ce petit jeu de faire déjouer l’adversaire a tout de même plus aux partenaires de Constant HOUILLONS qui ont eu le sourire malgré la lourde défaite. 0 – 2.

 

 

Le groupe de Marvyn SAYAG aura jusqu’au 16 novembre pour se préparer pour le second plateau.