Grand ciel BLEU sur la Sud de France Arena.

Hier soir, à la Sud de France Arena, un duel au sommet se déroulait entre deux des trois équipes invaincues […]

Hier soir, à la Sud de France Arena, un duel au sommet se déroulait entre deux des trois équipes invaincues de cette Poule A de l’EuroVolley.

 

C’est devant plus de 5.000 supporters que les bleus de Laurent Tillie, dont l’ex-Chaumontais Stephen Boyer, allaient défier l’équipe bulgare, orchestrée par notre coach Silvano Prandi.

 

Normalement très dominatrice dans le secteur du block depuis le début de compétition, Martin Atanasov et les siens sont prit à la gorge par une intraitable équipe de France. Dominatrice à l’attaque (48 à 28), cette dernière s’est octroyé une nette victoire en trois manches.

 

Après la perte du premier set 25-19, la rentrée de Martin Atanasov n’a pas changé la donne. Assénés en réception par les services français, les Bulgares perdent la deuxième manche 25-21 malgré un sursaut en fin de set.

 

 

Lors du dernier acte, l’équipe bulgare n’est plus que l’ombre d’elle même et s’incline 25-14.

 

C’est donc porté par un Julien Lyneel des grands soirs (17 points) et un Stephen Boyer (16 points) que les bleus assurent à minima une deuxième place dans cette Poule A.

 

Martin Atanasov finit quant à lui à 5 points, étant deuxième meilleur bloqueur du match (3 attaques, 2 blocks).

 

Tsvetan Sokolov, pointu bulgare : « Que peut-on dire…? C’était vraiment un de nos plus mauvais match joué. Nous avons joué un mauvais volley, avec énormément de fautes mais nous devons oublier car demain est un autre jour et un autre match ».

 

Stephen Boyer, pointu français: « C’était un peu compliqué de jouer trois matches de suite, mais nous nous sommes assez reposé pour être gonflé à bloc pour ce match qui était crucial pour notre classement. Je ne pense pas qu’ils aient réellement joué à leur niveau mais notre victoire fait vraiment du bien ».

 

 

L’Italie au menu de ce soir.

 

Ce soir, Silvano Prandi et son armada affronteront les Italiens de Gianlorenzo Blengini portés par leurs superstars Ivan Zaytsev et le dernier MVP de Champion’s League et de Superlega, Osmany Juantorena.

Cette rencontre aura lieu à 19:30.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Matej Patak, Hindrek Pulk et Jorge Fernandez.

 

Nos trois autres Chaumontais engagés dans la compétition auront également fort à faire aujourd’hui.

 

La Slovaquie joue la sélection belge, toujours invaincue, à 20h30.

 

Jorge Fernandez et l’Espagne joueront l’Autriche à 17h30. Dans ce match de mal classés, les deux équipes tenteront de remporter leur premier succès dans cette EuroVolley 2019.

 

Hindrek Pulk quant à lui affrontera avec l’Estonie les Pays-Bas à 20h30, qui eux tenteront de laver la défaite concédée il y a deux jours face aux Polonais, chez eux…