Chaumont, superchampion 2017

Le Samedi 7 Octobre, le CVB52 a ajouté un trophée à son palmarès en remportant la Supercoupe 2017 à Mulhouse, […]

Le Samedi 7 Octobre, le CVB52 a ajouté un trophée à son palmarès en remportant la Supercoupe 2017 à Mulhouse, plaçant le club haut-marnais sur la plus haute marche du volley français. Au passage, le club se félicite de compter dans son effectif le MVP de cette Supercoupe, Stephen Boyer !

Le résumé du match :

 Set 1 :
Déjà 3 fautes directes pour le CVB au premier temps mort technique (5/8). Pas trop de solution en cette entame de rencontre pour le CVB dont les attaques sont défendues tandis que les contre-attaques corses trouvent des intervalles. Carle balance pas mal au service et termine également les points. Le bloc corse casse les espoirs de remontée à l’image de cette deuxième attaque de Louati une nouvelle fois bloquée (10/16). Sinkonnen remplace Rodriguez mais sa première défense ne soulève pas l’enthousiasme de son entraîneur (11/17). La suite ressemble au début avec un bloc adverse dominateur tandis que les attaquants chaumontais manquent de lucidité. Le score défile d’autant que l’acharnement en défense des corses produit des miracles (15/23). Ajaccio finit la manche avec son pointu argentin Gonzalez (16/25).

 

Set 2:
Rodriguez revient dans le six de départ de cette manche. Louati et Rodriguez rassemblent leurs forces pour deux blocs successifs sur le pointu adverse (6/5). L’argentin, pas découragé, remet ses coéquipiers dans le sens de la marche (7/8). Le score se maintient. Le bloc chaumontais lit mieux les trajectoires des attaques mais les ballons ne retombent pas encore dans la bonne couleur (13/13). Quelle défense de Lacassie d’une main sur un missile de Boyer. Louati égalise puis bloque mais l’on se demande de quel côté la tartine va tomber (16/15). Mijailovic donne de la voix en s’adressant au supporters chaumontais. L’accélération du CVB impressionne avec un 6 points à un encaissé par les corses (22/16). Temps mort CVB après trois balles de set effacées par Ajaccio (24/21). Le CVB n’y arrive toujours pas. Nouveau temps mort du CVB avec un échec de Boyer (24/22). Boyer encore en échec (23/24). Bonne nouvelle, Bruckert sort son engagement. On suivra avec attention la troisième manche en se demandant si la dynamique chaumontaise s’est cassée ou pas. La fin de set apparaissait laborieuse (25/23).

 

Set 3 :
Louati remet de l’essence dans le moteur avec la complicité de Boyer (3/0). Mijailovic s’acharne sur Carle au service. Le bloc termine ensuite le travail. Les enchaînements chaumontais ne respirent pas toujours la fluidité mais le score parle pour eux (8/3). Louati éteint le pointu argentin en un contre un. Carle souffre logiquement sur des relances en provenance du fond de terrain. Temps mort Ajaccio (10/3). Miranda rentre sur Lacassie à Ajaccio. Challenge vidéo gagné par Ajaccio. Temps mort CVB pourtant encore en avance (11/7). Sinkkonen rentre sur Rodriguez. Louati reçoit les félicitations de Boyer sur une passe de transition. Challenge perdue par Ajaccio (17/9). Takaniko revient sur le terrain. Sa cheville va mieux semble t-il. Ace de Boyer dans l’intervalle (19/10). Gonzalez reste malicieux au filet dans un duel en hauteur. Challenge vidéo gagnée par le CVB sur un service de Mijailovic (21/11). La fin de set s’annonce plus sereine tant l’avance du CVB reste importante. Gonzalez balance une météorite depuis la lune pour le point du set (25/13).

 

Set 4 :
Les corses prennent immédiatement la pression avec un bloc immense de Louati sur le pointu adverse. Lacassie revient dans le 6 de départ à la place de Miranda. Carle enchaîne au service (3/5). Vandoorn redonne l’avantage au CVB. Temps mort Ajaccio (6/5), la faute à une belle série de Boyer au service qui trouve les intervalles. Gonzalez n’aime pas les ballons qui traînent au dessus du filet avec une conclusion plein de hargne (11/7). Castard goûte au bloc chaumontais sur sa première offensive (14/9). Alors qu’ils jouent leur survie dans cette rencontre, il manque une bonne série aux Ajacciens pour entamer une nouvelle dynamique au score mais le ballon de Carle reste collé au filet (16/12). Louati égare une attaque le long de la ligne mais Boyer joue les filous avec le bloc puis trouve une petite diagonale (19/16). Boyer encore à la conclusion d’une situation mal embarquée (20/17). Rodriguez bloque Carle un peu sur ses appuis (21/18). Temps mort CVB alors que les corses reviennent à deux points (21/19). Mijailovic rétablit la situation tandis que Saeta sert un ace grande diagonale. Mésentente monstre chez les corses sur un ballon rendu par les chaumontais. Rapidement, la première balle de match arrive (24/19). Mijailovic se rappelle à ses anciens coéquipiers pour le point final d’une rencontre que les chaumontais auront finalement dominée (25/20).

 

Deuxième titre pour le CVB en à peine 6 mois ! Espérons que celui-ci en appelle d’autres…