1/4 Finale PLAY-OFFS: une envie de revanche pour le CVB52

Le CVB52 rencontrera le Tourcoing Lille Métropole Volley samedi soir 7 Avril (20h Salle Jean Masson), match aller du quart de […]

Le CVB52 rencontrera le Tourcoing Lille Métropole Volley samedi soir 7 Avril (20h Salle Jean Masson), match aller du quart de finale des play-offs. Les joueurs chaumantes auront à coeur de s’imposer et donc de prendre leur revanche, un mois après leur défaite en Finale de Coupe de France.

 

Bande-annonce: https://youtu.be/T0Zztt7EXiY

 

Passons rapidement sur l’épisode de la participation du Paris volley aux play-offs. On savait depuis quelques années que le club de la capitale observait les règles comptables comme on regarde les étoiles, de très très loin. Cela dit, les parisiens, comme le rappelait le Président Soirfeck, « ont le droit de se défendre ». Mais le plus inquiétant reste l’attitude des instances nationales qui montrent comme souvent dans des cas semblables, qu’il est difficile d’assurer à la fois la promotion d’un sport et d’en effectuer la police.

 

Le souvenir du ¼ de finale aller face à Poitiers flotte quelque part dans nos têtes. L’an dernier, à pareil époque, mené 10 à 4 dans le tie-break, le CVB52 surmontait son handicap pour un match au dénouement miraculeux. La suite fut finalement moins tourmentée avec un Chaumont victorieux pour le match retour, en demi-finale, puis lors de la finale face à Toulouse.

 

Aujourd’hui, les chaumontais voudraient retrouver un signe qui donne l’impression des fins heureuses. Le scénario dont on n’ose rêver mais que l’enjeu rend possible avec toutes les incertitudes de ces rencontres à élimination.

 

En face, Tourcoing et une poignée de joueurs, bien accrochés à leur rêve. Un effectif probablement renouvelé l’an prochain, comme ailleurs, mais dont la solidarité renversait un CVB52 pourtant bien parti en finale de Coupe de France. Que dire également de la prestation du pointu Jimenez à l’occasion de cette rencontre ? Une performance au-dessus de tous les standards du championnat de France. Jamais depuis l’accession du club en Ligue A, un attaquant n’aura autant dominé une formation chaumontaise à court de solutions face à la performance d’un seul homme.

Souvenirs heureux ou malheureux, les chaumontais s’engagent dans une nouvelle compétition avec probablement quelques-unes des recettes qui ont fait leurs succès. Comme dit la chanson : « Débloquée, pas trop timide et avec une bonne dose de savoir-faire ».