Week-end des amateurs (17/03/2018)

M15 Garçons (Poule Honneur) à Jarny Chaumont – Pouilly-Metz : 2 – 0 (25-12 ; 25-16) Chaumont – Jarny : 1 – 2 […]

M15 Garçons (Poule Honneur) à Jarny

  • Chaumont – Pouilly-Metz : 2 – 0 (25-12 ; 25-16)
  • Chaumont – Jarny : 1 – 2 (18-25 ; 29-27 ; 10-15)

 

C’était le plus gros déplacement de l’année pour les moins de 15ans Garçons. De ce fait, l’effectif était parti assez tôt de façon à avoir un peu de repos avant de jouer le premier match. En arrivant sur les lieux, les locaux annoncent qu’une équipe est en retard et qu’il est possible de jouer directement. Les garçons vont ainsi directement au vestiaire pour démarrer la chauffe du match contre Jarny.

Les chaumontais enchaînent directement et cela se ressent dans le premier set. Ils maintiennent le score au début mais craquent à la fin en multipliant les mauvaises actions et en subissant des séries de services.

Une fois le set terminé (25-18), les jeunes sont désormais déterminés à remporter le prochain set et se diriger vers le tie-break pour ne pas finir bredouille. Louis Millard n’est pas dans son jeu habituel et est donc remplacé par Alexis Delanque. Avec un profil plus réceptionneur, il se débrouille pour faire le maximum pour l’équipe et lève les ballons aux ailes sur Mathis Osmanaj ou Noah Girard. Francesco Sampino montre son caractère au filet par sa présence au bloc et permet de motiver l’ensemble de l’équipe. La motivation était plus présente chez les chaumontais, ce qui a permis de valider la balle de set.

Louis Millard reprend sa place et se remet dans le match en effectuant une série de services très agressive au début du tie-break. Le collectif tient mais dans le money-time, les attaquant ne font plus aucun point et rendent à chaque fois des ballons de relance ou des balles faciles à défendre. Les Jarnysiens avaient donc le gain du match devant eux. Nos jeunes prennent tout de même un point dans ce match.

Ils enchainent face à Pouilly-Metz qui est juste derrière eux au classement. Les chaumontais ont rapidement compris leur système de jeu en réception et défense, ce qui leur permit de marquer un maximum de points directement et ainsi s’imposer aisément face à leurs adversaires.

En prenant 4 points sur les deux matchs, l’équipe passe à la deuxième place, à égalité avec Jarny mais avec un meilleur ratio de points.

 

 

PRÉ-NATIONALE FÉMININE (Play-Down) à Saint-Dié

  • Saint-Dié – Chaumont : 3 – 1 (25-22 ; 17-25 ; 25-22 ; 25-20)

 

En déplacement à Saint-Dié-des-Vosges, les filles partaient sans leur entraîneur mais avec Caroline Corbeau pour le remplacer. Lors du match aller à domicile, les filles s’étaient imposées 3 sets à 1 et avaient proposé de belles choses. Mais en réalité, les filles de Saint-Dié n’étaient pas au complet et c’est en arrivant dans le gymnase samedi soir que les filles se sont rendues compte que ce match ne serait pas simple.

Dans une salle glaciale, les filles ont du mal à prendre leurs repères au premier set. Beaucoup de fautes sont commises côté chaumontais, au service et à l’attaque notamment, avec des ballons qui sortent des limites du terrain. De plus, les situations de relance ne sont pas gérées comme il se doit. Les filles ne peuvent être que derrière au score, 25-22.

Dans le deuxième set, la tendance est inversée et c’est maintenant Saint-Dié qui commet les fautes. Des changements sont effectués côté chaumontais : Tessie Ponston prend la place de Céline Combeau à la pointe et Jeannie Juveneton prend la place de Claire Mieusset à la passe. Les filles gèrent le set de bout-en-bout et le terminent ainsi avec pas mal de points d’avance : 25-17.

Méline Vallière démarre à la place de Théodora Beckley au centre qui faisait tout de même le travail au bloc tout comme Delphine Fruleux. Mais les filles repartent dans le même schéma qu’au premier set, avec un nombre conséquent de fautes et une mauvaise cohésion d’équipe pour gérer les points importants. Elles perdent sur le même score qu’au premier set : 25-22.

Avec une douleur à la cheville déjà présente, Ophélie Durst sort et est remplacée directement par Tessie Ponston. Mais sont profil est plus réceptionneuse qu’attaquante et l’équipe a ainsi du mal à mettre les ballons au sol avec des échanges qui durent et qui durent grâce notamment à de belles défenses de la libéro Léa Ricardo mais personne ne met les points. Donc perte du set 25-20 et ainsi du match sans prendre un point, ce qui aurait été intéressant.

Il reste désormais quatre matchs dont deux contre les leaders. Avec 8 points seulement, la tâche n’est pas encore acquise et les filles devront se battre jusqu’aux bout.

 

PRÉ-NATIONALE MASCULINE (Phase retour championnat) à Epinal

  • SAS Epinal – Chaumont : 3 – 2 (27-25 ; 19-25 ; 22-25 ; 22-25 ; 25-21 ; 16-14)

 

Une occasion manquée ou presque !!!

La validation de leader de championnat aurait pu avoir lieu ce week-end pour les chaumontais mais ce ne fut pas le cas. Les hommes de Ludovic Kupiec ont loupé l’occasion samedi soir à Epinal en signant leur deuxième défaite de la saison (…seulement !). Le feu est loin d’atteindre le lac car il faut que les seconds, Yutz-Thionville, gagnent leurs trois derniers matchs avec trois points à chaque fois et que Chaumont en prenne moins de 2 sur ces trois dernières journées de championnat.

Le déplacement à Epinal est toujours un petit peu tendu car des événements ont déjà eu lieu à Viviani entre les deux équipes. Cela s’est ressenti dès le début du match. Les deux équipes se tiennent la grappe jusqu’à 11 partout puis Chaumont prend 3 points d’avance. Mais les spinaliens reprennent l’avantage à 19. C’est ensuite le même chemin qu’en début de manche. Chaque équipe prend un point chacune leur tour et c’est finalement après trois balles de set que les locaux concluent le set à 27-25.

Petit relâchement côté locaux après le gain du set et meilleur jeu proposé par les cévébistes qui prennent des points d’avance dès le début : 8-5. Et encore plus au deuxième temps-mort technique avant d’entrer dans le money-time : 16-12. Ces petits points d’avance permettent de finir à 25-22.

Les chaumontais sont encore devant dans le début du troisième set mais ne parviennent pas à creuser l’écart et le SAS repasse devant à 11-10. Cela fut de courte durée car ce sont bien les chaumontais qui vont en premier au deuxième temps-mort technique. Bon temps-mort car c’est après celui-ci qu’ils creusent l’avantage. L’entraîneur effectue un double changement sur la balle de set avec l’entrée de Jérémy Moucheroud et Eliot Denarda. Et c’est notre second passeur qui donne le gain du set en effectuant un ace remarquable sur son entrée au service !

Encore une fois, les rouges démarrent correctement la manche et prennent le temps-mort à 8-7. Le numéro 17 d’Epinal prend la place du réceptionneur-attaquant pour servir mais cela n’est pas bénéfique, ainsi il ressort. A ce moment, les chaumontais craquent et les spinaliens déroulent, 15-9 pour les locaux. Les coéquipiers d’Emmanuel Reiver se réveillent et reviennent petit à petit : 15-19 puis 20-20, mais ils ne parviennent pas à passer devant : 25-21. TIE-BREAK !

Comme à chaque set, les chaumontais commencent bien et prennent le passage à 8 en premiers. Mais la fin de set se complique, nos joueurs sont devant à 13-10 encore à 14-12, mais ne mettent plus aucun point par la suite. Le point de 15-13 en faveur de Chaumont pour le gain du match est jugé mauvais par l’arbitre malgré le fait que celui-ci soit contredit par son second. C’est donc dans une ambiance tendue que le match se termine à 16-14 pour les spinaliens qui confirment leur cinquième place.

Les Chaumontais espèrent bien valider leur première place définitivement dimanche à 14h à la salle Jean Masson en recevant Maizières-les-Metz, actuel troisième du classement.