Une finale à regrets

FINALE DE COUPE DE FRANCE   Cette journée débuta par les finales des amateurs avant celles des pros. Deux ou […]

FINALE DE COUPE DE FRANCE

 

Cette journée débuta par les finales des amateurs avant celles des pros. Deux ou trois anciens des joutes de ligue B dans l’équipe victorieuse. Hugo Moulinier par exemple. Il évoluait dans l’équipe de Saint-Nazaire lors de la finale de la montée en Ligue B. Vainqueur de la formation de Nationale1 d’Amiens dans laquelle jouait un ancien du CVB52, Ndaki Mboulet, le pointu arrivé en cours de saison 2013/2014. Le camerounais était l’ancien coéquipier de Nathan Wounembaina en équipe nationale.

 

Victoire du RC Cannes pour la finale dame. Quatre manches au cours desquelles l’expérience parlaient pour les cannoises alors qu’en face, à Béziers, l’étoile américaine et pourtant meilleure marqueuse du championnat, Krystal Rivers s’éteignait doucement dès la deuxième manche.

 

Avec douze joueurs possibles sur la feuille de match, Sinkkonen restait sur le banc. Mijailovic incertain avant la rencontre, était bien présent.

Avantage psychologique pour le CVB52 : deux fois Tourcoing s’est incliné face aux chaumontais cette saison. Quelques joueurs sont des habitués des finales comme Boyer, Gonzalez ou encore Aguenier pour Chaumont avec en mémoire la victoire de Championnat face à Toulouse. A Tourcoing, Jukhami perdait sa finale de Coupe de France face à Ajaccio deux ans auparavant avec Rennes, alors pensionnaire de ligue B.

 

 

  • Le TLM bat le CVB52 trois sets à deux. Les chaumontais menaient pourtant deux sets à rien. Le TLM était plus fort à l’image de son pointu Jimenez, un ancien du club qui participe largement à la victoire son équipe (25-19, 26-24, 22-25, 20-25, 12-15).

 

 

Six de départ CVB52 : Gonzalez, Boyer, Mijailovic, Louati, Van Doorn, Aguenier, Mouiel

Entraîneur : S. Prandi

 

Six de départ Tourcoing : Tavarez, Jimenez, Klyamar, Juhkami, Wolfi, Zopie, Lemay

Entraîneur : I. Juricic

 

Six finales de Coupe de France perdues pour le TLM avant cette rencontre alors que le CVB dispute la première. Une banderole des supporters indique : « Écrivons notre histoire ». Ils veulent voir devant eux.

 

SET1

Le Six de départ du CVB52 inclut finalement Mijailovic incertain avant la rencontre. Sans surprise, Tourcoing aligne la même formation qui s’était inclinée à la salle Jean Masson voici plus d’un mois. Première contre-attaque gagnante pour Louati. Jimenez, très haut, qui réplique puis ne trouve pas la ligne par la suite (7-5). Boyer coince en un contre un face à Jukhami mais ne loupe pas sa deuxième opportunité (8-8). Premier long échange remporté par le CVB52, Boyer enchaîne ensuite à l’attaque (11-10). Premier passage au centre pour le duo Aguenier / Gonzalez. Les deux équipes rivalisent dans le jeu. Gonzalez bloque Jukhami et temps-mort Tourcoing (15-13). Le cubain tend le poing en direction de son entraîneur pour exprimer sa joie. Les chaumontais n’ont pas servi encore un ace mais restent dangereux dans cet exercice et éloignent le passeur des possibilités d’attaque au centre (16-14). Wolfi bloqué par Gonzalez qui exulte une nouvelle fois (17-14). Ace de Van Doorn sur Jukhami, très avancé pour sa réception à dix doigts (19-15). Boyer s’emploie à trois reprises pour marquer puis challenge vidéo perdu par Tourcoing. Nouvel ace de Gonzalez avec des chaumontais qui ne lâchent pas le TLM en difficulté en réception (21-16). Aguenier bloque Jukhami, sans solutions (22-16). Chaumont évite le libéro Lemay en réception en mettant la pression sur Jukhami. Van Doorn conclut au centre sur une balle fléchette de Gonzalez (25-19).

 

 

SET2

Neuf fois en championnat l’équipe Haut-Marnaise a remporté la première manche en championnat, neuf fois ils ont gagné. Entre les deux manches, Aguenier maintient en alerte ses coéquipiers car il connaît la valeur d’une finale. Voyons s’il a été entendu pour la suite.

Jimenez reçoit beaucoup de ballons sans tout le temps en faire bon usage et le CVB en profite (3-1). Petit miracle de Gonzalez au dessus du filet pour une passe à une main sur Aguenier (5-2). Mijailovic, pousse un ballon en fond de terrain qui désespère l’arrière garde adverse (8-6). Égalisation de Jimenez en puissance puis ace du cubain totalement en réussite (8-9). Nouvel ace de Van Doorn sur le libéro Lemay (10-9). Boyer, ami avec le ballon, pose par terre une belle roulette (11-10). Challenge vidéo perdu par Tourcoing. Mouiel, fait le match que l’on attend de lui : propre sur les relances et attentif en réception. Temps-mort Tourcoing (14-13). Décidément, le Chaumont devra résoudre le problème Jimenez qui enchaîne les points gagnants. Première main de Gonzalez mais les deux équipes rivalisent. Le moment pour Mijailovic de servir un ace sur Jukhami, en souffrance en réception (16-14). Thoral rentre sur Jukhami sur les services de Van Doorn. Louati est bloqué par Tavarez sur une feinte mal sentie (16-15). Égalisation de Zopie après un bloc sur Louati (18-18). Aguenier s’agace sur deux échecs au bloc et le TLM repasse devant. Temps-mort appelé par le CVB (18-19). Boyer marque en trois fois encore sur un long échange (19-19). Jimenez pénètre dans le terrain adverse et 2 points d’avance pour le CVB (21-19). Boyer, un peu naïvement d’abord, concède un bloc, puis un deuxième pour l’égalisation du TLM (21-21). Le TLM se bat sur beaucoup de ballons et Jimenez se charge de conclure. Ben Tara passe devant après la sortie de Boyer (21-22). Zopie conclut au centre (22-23), Van Doorn aussi (23-23). Boyer revient au service pour un éventuel rachat. Faute au filet de Tourcoing et balle de set CVB52 (24-23). Challenge vidéo demandé par Prandi sur une attaque de Jimenez, le central Zopie est rattrapé par la technologie avec une faute signalée au filet. Chaumont mène deux sets à rien en ayant perdu un peu de sa sérénité mais avec la réussite au bon moment (25-23)….mais ….Set 3 ou plutôt fin du deuxième… !

Tourcoing refuse de rentrer sur le terrain par rapport à la décision qui a donné le set précédent au CVB52. Les capitaines sont appelés, l’arbitre indique qu’il faut rejouer le point du dernier set. Que de confusion dans l’utilisation de la vidéo ! Le score indique 24 partout et Gonzalez réclame un score à 25-24 mais rien à faire pour faire revenir l’arbitre sur sa décision. Mijailovic, au service, marque finalement les deux derniers points pour conclure une deuxième fois la manche (26-24).

 

 

SET3

Le niveau de l’équipe adverse a grimpé. Gonzalez récolte un carton pour retard de jeu. Nouvelle confusion car Prandi réclame des explications, moins longues celles-ci. Thoral reste sur le terrain à la place de Jukhami. Jimenez, encore à cinq mètres du filet pourtant (3-3). Encore beaucoup d’erreurs de service en ce début de manche où la tension du set précédent marque encore les esprits. Tavarez ne s’égare pas et sert habilement ses centraux (5-6). Van Doorn sait aussi attaquer par le centre (6-6). Passage à vide de Tavarez mais Boyer reste fragile à l’attaque sur une offrande moyenne de Gonzalez (7-8). Faute au filet de Louati mais challenge vidéo demandé par Chaumont, perdu (7-9). Le CVB52 perd un peu de sa superbe mais se maintient sur les talons de son adversaire (9-10). Passe doublée de Aguenier et temps-mort demandé par Prandi au moment où il sent sa formation déjouer (9-11). Aguenier se rattrape et ne manque pas de transmettre une joie communicante à son adversaire. La bonne séquence chaumontaise démarre grâce aux services de Gonzalez (13-11) puis défense magnifique de Mouiel puis bloc sur Klyamar (14-12). Ensuite le TLM est de retour (15-16). Ben Tara rentre sur Boyer, les égalités se succèdent et les services de Van Doorn n’aident pas ses coéquipiers (18-19). Premier point de Ben Tara (19-19). Les services chaumontais font moins mal. Heureusement, le déchet reste également important en face (19-19). Premier écart de Jimenez sur contre-attaque. Temps-mort CVB (20-22). Point Thoral en face de chaumontais dont le rendement en attaque fléchit un peu plus. De Marchi rentre sur Mijailovic (20-23). Thoral encore pour une première balle de set (21-24). Van Doorn retarde et efface la première (22-24). Boyer, revenu sur le terrain, met la deuxième dans le filet (22-25).

 

 

SET4

Le CVB devra résoudre son problème à la pointe avec un Boyer à la peine. Même en sortant Jukhami du six de départ, le TLM a su retrouver des forces avec un Thoral efficace au filet et au moins honorable en réception. La dynamique changera t-elle de camp en ce début de quatrième manche ? Ben Tara reste sur le terrain, Mijailovic revient également. Ben Tara réceptionne le premier ballon, voilà de quoi le mettre en confiance. On sent le TLM revenu dans la partie surtout lorsqu’il remonte beaucoup de ballons (3-2). Le CVB déjoue, plus tout à fait sûr de ses forces (2-4). Les choses semblent plus simples en face et Klyamar jouent bien les mains (3-5). Ben Tara fait oublier Boyer pour le moment mais Louati ne retrouve toujours pas la cadence sur ses mises en jeu. Cela fait longtemps que l’on a pas vu une série de l’ancien toulousain (6-8). Duquette rentre sur Louati. Le CVB va t-il se décider à faire jouer cette équipe nordiste ? Pas en multipliant les fautes au service. Le niveau de jeu stagne et Chaumont en porte en la responsabilité. Challenge vidéo sur une attaque de Duquette, gagné enfin (10-11). Les sourires se dessinent sur les visages à Tourcoing. Mijailovic reste précieux à l’attaque mais le TLM surmonte toutes les difficultés au prix d’exploits en défense (13-14). Que de fautes de services des Hauts-Marnais qui doivent énormément s’employer pour marquer des points. Jimenez désespère le bloc chaumontais en démontrant beaucoup de hauteur et de puissance (14-16). Temps-mort demandé par Prandi (15-18). Louati revient sur Duquette. Rien à faire sur cette attaque de Thoral (15-19). Boyer revient sur Ben Tara. Que de facilités pour marquer à Tourcoing à l’image de Klyamar alors que le Chaumont peine sur ses offensives (15-20). Les points tourquennois s’égrènent sans grande résistance. Balle de set sur une nouvelle attaque gagnante de Jimenez (19-24). Mijailovic efface la première mais Zopie emmène le TLM au tie break (20-25).

 

 

SET5

Rien de rassurant dans le déroulement des deux précédents sets. Pas ou peu de blocs, une attaque amputée d’un Boyer moins en vue. En face, les mises en jeu se durcissent et Jimenez balance du plomb depuis la lune. Au moins les entrées de Ben Tara et Duquette ont apporté un répit au duo Louati/Boyer. Le CVB52 a besoin de se refaire une fraîcheur mentale.

Première main de Gonzalez et Jimenez reste en feu sur une petite diagonale puis ensuite en finesse. Ace de Louati sur Thoral qui dévisse pour la première fois (3-2). Boyer commet une nouvelle erreur, est remplacé par Ben Tara (3-5). Lemay sauve son pointu qui exécute le CVB sur sa deuxième offrande (4-6). Le colombien pénètre cependant dans les trois mètres adverses mais l’énergie reste encore à Tourcoing (6-7). Égalisation de Mijailovic (7-7). Tavarez ne s’embête même plus, il met tout sur son pointu qui réalise quelque soit l’issue du match, un très gros match. Le CVB reste en retard, les supporters tremblent que l’élastique ne rompe (9-9). Klyamar prend aussi sa part du gâteau sur un long échange (9-10) puis Jimenez provoque le premier écart sur un long échange que le CVB ne parvenait pas à conclure (9-11) : le bateau tangue franchement. Pas de faille encore dans cette équipe du TLM qui réussit beaucoup sans commettre d’erreur. Ace de Louati sur une superbe balle enroulée (1112) mais erreur sur sa mise suivante (11-13). Zopie dans le filet (12-13). Balle de match sur une attaque de Jimenez (12-14) mais challenge vidéo demandé par le CVB52 pour casser le rythme sans doute, perdu CVB. Temps-mort demandé par Prandi ensuite. Jimenez au service, ace du colombien (12/15). Le TLM réussit sa finale au bout de sa septième tentative. Rien à dire. Ils étaient les plus forts.